• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    avril 2021
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand : chronique de lecture

Posté par bouquinsprlefun le 26 janvier 2016

Entre mes mains le bonheur se faufile d’Agnès Martin-Lugand

 

Entre mes mains le bonheur se faufile d'Agnès Martin-Lugand

Le grand rêve de notre héroïne du jour, Iris, était de faire de la couture et d’en vivre. Le sort en a décidé

autrement, elle a atterri dans une banque et ne s’y épanouit pas du tout. Jusqu’au jour où un repas de

famille révèle au grand jour ce qu’elle ignorait totalement; elle a été trahie et on ne rattrape pas des années

de vie comme cela.

C’est à partir de là que la vie de notre narratrice devient intéressante. Elle décide enfin de faire ce qu’elle

aime et part en formation afin de se mettre à son compte à l’arrivée, avec le soutien plus ou moins

enthousiaste de Pierre, son mari. C’est le début d’une belle aventure. Iris part pour six mois dans la

capitale et ne reviendra que les week-end.

Séparation d’avec Pierre, première journée catastrophique, Iris a bien du mal à se faire à sa nouvelle vie, à

son studio minuscule dans Paris… Mais ça, c’est au départ.

Une commande exceptionnelle est faite à Iris par sa patronne, Marthe. Elle lui ouvre la porte et la qualifie

de jeune créatrice et non plus de simple stagiaire.

 

Mon avis :

Une assez grande déception. On m’avait dit tant de bien de « Les gens heureux lisent et boivent du café »,

que je n’ai pas encore lu, alors je m’attendais à mieux pour ce roman un peu ennuyeux et surtout peu

crédible pour ma part. Le titre me plaisait énormément, c’est en partie pour cela que j’ai choisi de lire ce

livre ! Et parce qu’on en parle beaucoup sur la toile. Et même si j’ai fait abstraction du milieu (la couture ne

fait pas partie de mon vocabulaire), je n’ai pas été séduite.

 

Je trouve qu’il y a trop de dialogues par rapport à la part de narration. Les personnages ne sont pas très

attrayants, on ne ressent pas grand-chose à la lecture de leur passé. Le moment clé du livre, la révélation

d’un secret, m’a vraiment laissée perplexe. Car je n’y ai pas vraiment cru, j’ai trouvé le speech un peu niais,

bizarre, inopportun.

Peu de suspense, peu de dialogues intéressants, peu de passion aussi. Je m’attendais à apprendre

énormément de choses sur le milieu de la couture et du stylisme, notamment pendant la formation d’Iris

avec Philippe, personnage qui n’apparait presque pas. Ou alors sur le mannequinat, sur d’éventuelles

jalousies de la part d’autres couturières, etc. Je suis certaine que dans un an, je ne me souviendrai plus du

contenu de ce roman et c’est dommage. J’assume entièrement, évidemment. Il est difficile d’écrire et écrire

de bons livres après un succès, rien de moins évident. D’autre part c’est ma vision des choses et je respecte

entièrement l’auteure, je vous donne juste ma vision à un instant T et je ne me prends pas pour Madame

Critique. Je serai heureuse d’avoir d’autres avis pour comparer, peut-être seront-ils plus nuancés voire

tout autres. Si je cherche un peu, j’ai largement préféré « La liste de mes envies » et « Le diable s’habille en

Prada » dans le même genre de roman, et du coup il me fallait plus de peps, de caractère, de nuances en

fait. (Pas forcément des nuances de Grey). Ok je sors.

 

Pour conclure, un roman un peu terne malheureusement, et un dénouement décevant et un peu

inexplicable. Je n’ai pas accroché, pas été touchée ni par les personnages ni par les dialogues. Il me

manquait un aspect, soit de compétition, de disputes, une ambiance un peu « Lisa Plenske » dans une série

bien connue des Allemands, ou encore un quelque chose de plus humain pour que ça passe mieux. Cela me

rappelle un peu ma déception pour « Le mec de la tombe d’à côté », trop plat en fait.

Désolée pour les fans ! J’attends vos réponses avec plaisir.

Publié dans Romances, Romans | 4 Commentaires »

Avec ou sans toi de Mily Black : Chronique littéraire

Posté par bouquinsprlefun le 25 janvier 2016

Avec ou sans toi de Mily Black

 

Image de prévisualisation YouTube

Cette romance est plutôt légère et sympathique.

Zoé est une jeune femme qui vient d’obtenir son concours d’infirmière au début de l’été. Mais son premier

contrat ne commencera qu’en septembre. Elle cherche donc un job d’été.

C’est sous la contrainte financière qu’elle accepte un travail provisoire dans une maison, chez Joséphine,

en tant que dame de compagnie et cuisinière.

La maison est accueillante, mais Zoé n’a pas le cœur à rire. Elle a rencontré un homme, et a fui le soir de

leur rencontre, ne donnant pas suite. Elle le regrette amèrement.

Seulement, ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle va revoir le type en question, et dans peu de temps…

 

Avec ou sans toi de Mily Black

Une romance sans réelles surprises mais qui tient la route. La jeune femme hésite, se confie à ses amies, ne

sait pas si elle doit penser d’abord à elle ou à son travail. A lire l’été de préférence, car on a un cadre assez

frais et fruité. Un soupçon d’amertume, un peu de musique qui revient comme Fréro de la Vega, un peu

d’humour et de peps pour ce roman réussi dans l’ensemble. On passe un bon moment jusqu’à la fin, on ne

s’ennuie pas. Ceux qui aiment les romances aimeront celle-ci pour l’humour, le bal masqué (eh oui) et les

fragilités de chacun. Jalousie, trahisons, regrets, passé… bref il y a de bonnes vibes.  7/10 

Publié dans Chroniques diverses, Romances, Romans | Pas de Commentaire »

Flic tout simplement de Martine Monteil : Chronique sur le téléfilm

Posté par bouquinsprlefun le 24 janvier 2016

Flic tout simplement

 

Téléfilm diffusé sur France Télévisions, réalisé par Yves Rénier. Avec Mathilde Seigner, Yves Rénier, 

Philippe Torreton… Avec la participation d’Olivier Norek en tant que « conseiller technique police. »

Adaptation du roman de M. Monteil.

 

Flic tout simplement

 

Nous sommes fin des années 1990 à Paris. Des femmes sont agressées et violemment assassinées dans

Paris, jusqu’à leur domicile. Le prédateur les suit jusqu’à chez elles ou les attend chez elles et provoque

d’atroces souffrances avant de mettre fin à leur vie.  Une jeune femme a pu s’échapper… elle raconte son

calvaire et essaie d’identifier l’agresseur…

 

A la brigade criminelle, une jeune femme est nommée au poste de sous-directrice, elle s’appelle Martine

Monteil. Déterminée à arrêter l’horrible criminel qui court toujours, elle met tout en œuvre pour que ses

collaborateurs puissent l’arrêter.

Le travail ne semble pas évident au vu des problèmes de communication dans le service, mais aussi et

surtout au vu de la lenteurFlic tout simplement de Martine Monteil : Chronique sur le téléfilm  dans Chroniques diverses arrow-10x10 des procédures administratives et techniques, du manque de cohésion, de la

hiérarchie qui semble réellement contre la nomination de Martine ainsi que des problèmes familiaux

auxquels elle doit faire face.

 Il va falloir s’armer de force, de ténacité, de caractère et de patience pour redistribuer les cartes et arrêter

cet homme effroyable qui continue d’agresser dans Paris. 

http://pluzz.francetv.fr/videos/flic_tout_simplement_,134064716.html

 

 

Mon avis

 

Les personnages

397850.jpg-r_640_600-b_1_d6d6d6-f_jpg-q_x-xxyxx-300x199 dans Romans dont on a produit le film

Le personnage de Martine bien sûr reste le personnage central. Une femme indépendante, entreprenante,

qui a confiance en elle et en ses inspecteurs, qui ne lâche rien et met tout en œuvre pour que le tueur soit

retrouvé dès que possible pour ne pas faire plus de victimes. Lorsqu’elle doute, elle se met à nu, elle se

confie aux collaborateurs les plus proches, et on adore. Je pense qu’elle représente bien la vraie Martine

Monteil même si ce qu’elle a vécu doit être vraiment affreux.

 

L’une des victimes qui a survécu à un début d’agression est exceptionnelle. L’actrice, Samantha Rénier,

que je connais bien pour l’avoir vue dans plusieurs téléfilms, est extraordinairement crédible. Elle a été

pour moi un personnage clé. J’ai adoré son jeu, énorme coup de cœur.

 

Y. Rénier est toujours aussi efficace. On sent une réelle tension face au personnage de Martine, c’est

parfait.

 

Tous les autres comédiens, qu’ils soient flics, auteur, témoins, sont également très crédibles et donnent

beaucoup de sens à cet épisode d’1h34. Formidable jeu d’acteurs, réalisme, sincérité, on y croit

totalement, quoi !

 

Le téléfilm

4503927-philippe-torreton-et-mathilde-seigner-diapo-1-300x183 dans Romans policiers

Un énorme coup de cœur. Il est à la fois court et efficace, et surtout surprenant. Je ne pensais pas du tout

qu’il allait parler d’une affaire qui a existé et qui était assez tabou en France après les faits. Puisque les

services de police avaient de réels soucis de coordination et que grâce à cette affaire, un élan énorme a

été donné à la police. Il a fallu de nombreuses victimes malheureusement mais cette affaire reste

exceptionnelle dans toute l’histoire criminelle du pays. N’oublions pas que de nombreuses affaires,

notamment de serial killers, restent non résolues et derrière elles, des victimes, des familles, des vies

brisées et en attente de réponses qui n’arriveront peut-être jamais.

 

J’avais adoré le film avec Zabou Breitman sur l’affaire Ilan Halimi et le Gang des Barbares, histoire

horrible de séquestration qui a eu lieu en 2006. Déjà dix ans. Ce téléfilm me fait penser à cette affaire.

Ainsi que la série que j’adorais qui passait sur F2 le Vendredi, « P.J ».

 

Pour conclure, un choix d’acteurs très intéressant avec notamment une Mathilde Seigner exceptionnelle

dans son rôle, très belle, droite, forte, très charismatique, et puis un récit et des scènes vraiment

bouleversantes et qui prennent tout leur sens lorsqu’on entend le nom du véritable auteur de ces crimes

aussi effrayants que douloureux. J’ai hâte de lire le livre de Martine Monteil. 

 

Publié dans Chroniques diverses, Romans dont on a produit le film, Romans policiers | Pas de Commentaire »

La patience du diable de Maxime Chattam

Posté par bouquinsprlefun le 22 janvier 2016

 

La patience du diable de Maxime Chattam

 

 La patience du diable de Maxime Chattam

Une enquêteLa patience du diable de Maxime Chattam dans Chroniques diverses arrow-10x10 difficile et spéciale est réservéearrow-10x10 La patiente du diable ; Maxime Chattam ; thriller dans Romans aux meilleurs enquêteurs. Ludivine et ses coéquipiers sont

chargés de travailler dessus. Il s’agit des pires atrocités commises par des humains envers d’autres

humains…

Un jour, les inspecteurs, qui doivent arrêter un « go fast », se voient obligés d’utiliser la force pour

effectuer des interpellations. Ils font alors une macabre découverte. Ce qu’ils croyaient être un banal

trafic de stupéfiants se révèle être un trafic d’un tout autre genre… Rien à voir avec une enquête de

routine.

Les policiers partiront sur les traces d’un véritable diable, prêtarrow-10x10 dans Romans policiers à tout, prêt au pire… prêt à assujettir de

nombreux hommes plus fragiles que lui. Une traque commence, et il va falloir utiliser toutes les

ressources pour découvrir qui est derrière ces horreurs…

Ludivine va faire ce qu’elle réussit le mieux : partir sur le terrain, interroger les témoins maudits de

scènes de crime tout aussi violentes que dégoûtantes, et il va lui falloir de l’aide pour récolter les

moindres indices et remonter la piste de Satan…

 

 

Chattam est le grand maître des thrillers pour moi.

Il nous manipule et on en redemande.

Il nous ordonne de lire les chapitres suivants comme un gourou nous demanderait de l’argent.

Notre unique souci est de boucler l’enquête avec Ludivine.

Notre éclairage à nous est totalement « flottant » au-dessus du livre : il y a à la fois un détachement 

puisque la violence de ses histoires et de celle-ci en particulier est assez incroyable.

Mais d’un autre côté, on est plongé dans l’obscurité et l’horreur et pourtant on ne s’en prive pas !

Bienarrow-10x10 dans Thrillerau contraire. C’est comme quand on se brûle et qu’on laisse quand même la main quelques

secondes, pour voir ce que ça fait. Sauf que là, on y prend un plaisir infime.

Je pense que ce qui met une barrière entre la réalité et la fiction, c’est qu’on se protège tout de même

psychologiquement, on « sait » que c’est une histoire. Pourtant le livre ne manque absolument pas de

réalisme, comme chez tous les Chattam (sauf la série AutreMonde que je ne connais pas encore).

Chattam est un artiste, un virtuose, il va au plus près de la folie des gens, au plus détestable de l’âme

humaine, au plus déroutant, à l’impensable, à l’inégalable.

Au départ, je me suis dit, oh, non, mais Chattam fait une fixette sur la peau humaine, non ? Encore ?

Eh non, rien à voir avec les autres enquêtesarrow-10x10 .

J’avoue avoir été révoltée à la fin d’un de ses autres livres,La conjuration primitive,

lorsque Ludivine perd A. (comprendront ceux qui l’ont lu).

Du coup j’ai fait une longue pause Chatamesque fin 2015 et là j’ai à nouveauarrow-10x10 pensé : « Pourquoi tu n’as

pas lu celui-ci avant »?

D’autre part, l’actualité est malheureusement en phase avec le côté « armes à feu » en pleine scène de la

vie quotidienne…

 

J’ai trouvé que plus on lit Chattam, plus on se demande jusqu’où il va aller dans cet esprit

incroyablement horrible, sombre et parfaitement mis en scène. C’est un génie. Il nous guide, nous attire

avec des ingrédients totalement addictifs, (personnages, situations effrayantes, objets de délits

totalement inédits, osés, et on y croit !! assaisonné de sel (parfois dans une grotte),de poivre

et même avec tout cela, on est totalement dévoués, on s’allonge sur le canapéarrow-10x10 et on sait très bienarrow-10x10 qu’on

va se faire manipuler, berner, impliquer, et on adore !

On aime les frissons des enquêteurs, l’adrénaline et la description des bagarres lors d’interpellations,

les hypothèses que l’on fait avec eux, les hallucinations qui nous font totalement vibrer, ou encore les

découvertes plus que sensationnelles tout au long du livre. Pas un seul instant de pause « psychologique »,

pas un temps mort, que du plaisir.Personnellement je ne verrai plus jamais les balles de ping-pong,

les pistolets à eau et la viande en barquette de la même façon…

 

Alors non, nous les lecteurs de thrillers ne sommes pas tous des kamikazes en devenir, des meurtriers

sanglants, des psychopathes et je suis certaine que les auteurs de thrillers ne le sont pas non plus.

Mais c’est un genre que j’apprécie de plus en plus, justement parce que l’on se sent proches des récits et

parce qu’on est conscient qu’il faut y mettre une barrière, tellement c’est horrible ce qui s’y passe.

J’ai parfois du mal à comprendre comment ça se fait que j’aime autant ce type de livres et de séries.

Ça avait commencé au collège, avec les Experts, et ça ne m’a jamais plus quitté. Il y a une part

de curiosité, de passion pour les crimes et scènes de crimes et d’identification aux policiers. Avec en tête

mes séries préférées : Bones, Law and Order :  Special Victim Unit, Criminal Minds, Medium, CSI,

Dexter, etc.  Alors, tant que ça n’est pas réel, j’adore. Mais au vu des événements tragiques à peu près

tous les jours, de la situation mondiale et du danger permanent,  je vois tout cela d’un autre oeil.


J’espère vous avoir donné envie de lire Maxime Chattam, en tout cas c’est un incontournable !

Je regrette de l’avoir découvert si tard (il y a un an). 

Je lirai certainement « Que ta volonté soit faite » dans les prochaines semaines…

 

 

Publié dans Chroniques diverses, Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

« Le coup du sort » de Laëtitia Celerien

Posté par bouquinsprlefun le 20 janvier 2016

Le coup du sort de Laëtitia Celerien

Je me suis volontairement plongée dans cette romance entre deux romans plus noirs (notamment

le thriller « La patience du diable » de Chattam) afin de faire une pause à la fois parce qu’il est agréable

de lire un livre totalement inconnu pour moi, mais aussi parce que celle qui l’a écrit est fort sympathique,

et surtout parce que les romances c’est plutôt vite lu, divertissant et ça change de mes habitudes.

 

 

Le coup du sort de Laetitia Celerien

Le coup du sort par Laetitia Célérien, c’est un roman sympathique qui se passe à Manhattan.

Déjà, je suis intéressée dès le début.

En plus, Katelyn est directrice dans une grande maison d’édition, alors bien sûr, là ça attire mon

attention ! Si un jour je peux arrêter de travailler (on peut rêver!) j’écris des bouquins, je reprends une

librairie ET je monte une maison d’édition ! Revenons à Katelyn. Presque 40 ans, droit dans ses bottes,

résidant dans un penthouse à quelques rues de son travailarrow-10x10 dans Romances, très perfectionniste et uniquement

préoccupée par son travail et le bonheur de sa fille de 17 ans, avec des problèmes de santé inquiétants.

Matthew est pompier et souffre d’un mal mystérieux depuis cinq ans. Il s’est réinstallé chez ses parents à

Detroit à cette époque-là de sa vie. Heureusement, la chance lui sourit, il est muté dans une caserne à

Manhattan et y cherche de la stabilité.

 

Un jour, c’est le choc de leur rencontrearrow-10x10 dans Romans .

Ils étaient au même endroit au même moment. Le destin les a réuni.

Les deux inconnus vont partager un court instant de leurs vies. Réussiront-ils à trouver le bonheur ?

Plus d’infos sur le livre

J’ai énormément apprécié ce roman à la fois léger et passionnant. Il est très bienarrow-10x10 écrit, une histoire qui

tient la route et plusieurs surprises jusqu’au bout. Je l’ai lu d’une traite, il vous fera passer un excellent

moment tant par le fond que par la forme. En effet, on s’identifie très rapidement à l’un ou l’autre des

personnages, avec une double énonciation très bien menée et accrocheuse. On est aussi curieux des

pensées, des doutes de chacun à plusieurs moments, et puis on aime énormément le cadre de vie,

le métier, les lieux de rencontresarrow-10x10 des personnages.

Il y a de l’espoir, de l’action, de l’humour et aussi

évidemment beaucoup de moments où l’auteure se livre à des pensées un peu plus profondes sur la vie,

la conception du bonheur et la recherche du bonheur. En prenant du recul après lecture, le lecteur peut

donc s’interroger sur ce qui rend heureux, ce qui le rend heureux personnellement et en quoi il peut

influer sur son propre destin. De très beaux mots dans ce roman aussi addictif que philosophique. Il y a

cette mise en abîme dans le sens où c’est un livre qui rend heureux tout en nous rendant dépendants.

On le ferme avec de l’espoir et comme dans un ascenseur émotif, on est triste de le quitter.

Publié dans Chroniques diverses, Romances, Romans | 4 Commentaires »

Le faiseur d’anges de Laure Roger-Rétif

Posté par bouquinsprlefun le 15 janvier 2016

Le faiseur d’anges de Laure Roger-Rétif

 

Comment faire face au « faiseur d’anges »? Qui est-il? Quelles sont ses motivations ? Agit-il seul ? Va-t-il s’arrêter un jour ?

Ce que savent les enquêteurs de la Nouvelle Orléans, c’est que ses nombreuses victimes sont toutes des femmes, enceintes, et qu’il les a sévèrement torturé. L’équipe de Don, l’homme central chargé de l’affaire, va tenter de recouper les informations disponiblesLe faiseur d'anges de Laure Roger-Rétif dans Romans arrow-10x10 et faire du profilage, pour arrêter cet homme au surnom à la fois poétique et macabre. Ils devront tenter d’être au-dessus de l’intelligence du tueur pour l’arrêter dans son horrible entreprisearrow-10x10 dans Romans policiers…avant qu’il n’y ait d’autres anges.

Qui bluffe ? Comment interroger des témoins qui n’ont pas toute leur tête ? Comment se fier à des équipiers pas forcément en pleine capacité d’exercer, (un alcoolique, un bleu, des réfractaires aux méthodes employésarrow-10x10 dans Thriller par Don… ?

Est-il possible que ces femmes aient d’autres points communs ?

Les policiers vont enquêterarrow-10x10 sur les proches des victimes.

Stuart est un homme perdu, avec des problèmes psychologiques. La chef de service gérant son admission s’appelle Alyssa.

Le lecteur va aller de découvertes en découvertes, descendant dans la sombre personnalité et l’horreur vécue par les victimes du « Faiseur d’anges ».

 Laure Roger Rétif Le faiseur d'anges

 

Un thriller vraiment superbe. Très développé, réfléchi, détaillé.

 

Le profilage des deux côtés : excellente idée, c’est vraiment bienarrow-10x10 raconté. On aime l’équipe de policiers qui ont la pression du maire, qui mettent chacun leurs talents à profit pour le bien commun, qui retrouvent des ossements grâce à leurs recherches… On aime bien sûr aussi le cadre passionnant qu’est le Bayou, endroit que j’aimerai beaucoup voir un jour, autrement qu’avec Oratio Cane sur son aéroglisseur ! Plus sérieusement, la Nouvelle Orléans, Miami etc, sont des villes que je veux vraiment voir un jour.  Connaissez-vous « Les fantômes d’Eden » de P. Bauwen ? Lisez-le si vous aimez les marécages et les histoires un peu « mystérieuses ». Les pensées de la victime qui a « échappé au pire », très bien.

Le suspense est là, le livre est prenant, on a vraiment envie de savoir quand et comment les trois histoires vont se recouper. Une fin un peu brutale pour moi, trop rapide par rapport à la longueur du début du livre, mais une excellente fin quand même. On s’éclate en le lisant.

J’aurai ajouté des dialogues au lieu d’une partie du récit, pour une lecture plus fluide et une meilleure compréhension et mémorisation de la part d’un lecteur amateur. Un peu trop de parenthèses, même si elles sont nécessaires. Je les aurai découpées en plusieurs parties plus courtes dans ce cas. Pour donner plus de suspense, ne pas décrire tous les personnages dès qu’on les rencontrearrow-10x10, c’est un peu long voire compliqué de tout retenir (j’ai dû me forcer pour ne pas lire en diagonale et passer à la suitearrow-10x10, par exemple pour Cyd Barnett).

Les personnages d’Alyssa et Naémia sont attachants de par leur passé, bien mis en valeur. Cela lui tient à cœur d’aider des victimes « rescapées » de tueurs en série. J’aime beaucoup ce personnage. L’idée d’ajouter cet aspect dans le livre est vraiment là pour changer/ compléter le travailarrow-10x10 d’enquête, d’un autre côté, c’est très logique et cohérent.

J’ai adoré les passages « serial killer » qui démarrent un tout petit peu tard dans le livre je trouve. Cela augmentait le suspense. Façon « Dexter ». Je recommande ! Cela me fait penser que j’aimerai bien lire un livre de S. Bourgoin, qui connaît bien la personnalité des serial killer.

 

Pour conclure, je recommande vivement à tous ceux qui aiment polars, policiers et thrillers. Une aventure intéressante et qui change des enquêtes classiques écrites tout simplement. Car on a différents points de vue de la même affaire et qu’on s’interroge sur le devenir de chacun, sur la façon dont tout va se rejoindre… est-ce que les policiers arriveront à temps ? Quel dénouement à la fin ? Vous aimerez beaucoup vous plonger dans la tête de tout le monde ! C’est très divertissant.

J’ai vraiment été gâtée, merci encore à toi Laure, ravie d’avoir lu ton livre c’est un cadeau parfait !

Publié dans Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

Deo ignoto, Tome I, Le repentir d’Ismaël », Roman, Éditions Mon Petit Éditeur, 2015.

Posté par bouquinsprlefun le 12 janvier 2016

Deo Ignoto, « Le repentir d’Ismaël » Tome 1 de Yassine Guedira

Thèmes abordés : jugement-religion- tolérance

Yassine Guedira  m’a gentiment proposé un partenariat, et ce qui comptaitDeo ignoto, Tome I, Le repentir d'Ismaël selon lui c’est mon avis.

Je suis honorée de cette proposition et de ses deux cadeauxarrow-10x10 dans Romans. Voici le premier.

Un roman explosif

 Yassine Guedira Deo Ignoto

Le repentir d’Ismaël est un roman absolument unique et bouleversant. Il m’a beaucoup plu. J’espère être à la hauteur avec ma présentation…

 

Le personnage principal a fait partie de la résistance. Il a échappé de peu à la mort.

Son fils, enseignant, était soupçonné de faire partie d’un groupe islamiste et d’avoir préparé un complot contre le Président;

« Islamiste! Absurde allégation! Est-il coupable d’observer ses prières et d’aimer Dieu et ses créatures? Dans ce cas, je soutiens qu’il l’est et je plaide coupable pour lui, car c’est moi qui lui ai tout appris. Mais, non, mon fils n’est pas un extrémiste, vous devezarrow-10x10 sûrement vous tromper de personne, c’est mon gamin, je vous dis, insista-t-il, la voix défaillante. »

Le narrateur s’enivre et se réveille chez un hôte inconnu un peu plus tard.

 

=> Comment pratiquer sa religion ?

=>Qu’est-ce qui se passe si on n’est pas pratiquant, si on enfreint des règles ?

Le personnage principal raconte sa première rencontrearrow-10x10 avec son père, enfermé en prison, à un mois de sa libération. Il avait alors 8 ans. Ce fut aussi le jour de la mort de son grand-père.

Le père, meurtri, exclu de la société, a du mal à s’en remettre.

 

Réunion importante du Président. un homme qui s’immole par le feu lors de son passage.

Université. L’homme a un coup de foudre pour une femme qui appelle en public à participerarrow-10x10 au djihad. L’histoire n’ira pas très loin, mais c’est décidé : l’homme s’engagera dans le djihad.

Le dernier tiers du livre est assez violent, voire très cru par moments. Il y a une nette évolution tout au long du livre, le ton devient plus grave, les mots utilisés aussi, pas de censure, pas de pincettes.

 La vérité nous explose à la figure et on prend vraiment conscience de beaucoup de choses dans ce livre bouleversant, choquant et pourtant plein de sens en ce moment, à l’heure de l’après 11 Septembre et encore plus à l’heure de l’après 13 Novembre 2015 (pour moi qui suis Française). 

 C’est fou comme ce roman raisonne différemment pour moi après toutes ces cascades de violences inouïes de par le monde, semaine après semaine. On n’y fait peut-être pas attention lorsque les évênements -néanmoins tragiques- se passent à l’autre bout du monde (en fait, non, ce n’est pas à l’autre bout du monde, mais juste un peu plus loin que la Méditerranée). Je recommande vivement car il est très fort symboliquement et qu’on passe vraiment dans des atmosphères significatives, très bienarrow-10x10 présentées, et très fortes en émotions. Ce livre est riche d’enseignements et vous bouleversera… étant donné le monde dans lequel on vit, il est très réaliste et très sensé… 

Merciarrow-10x10 beaucoup à l’auteur pour cette découverte ! Et je lui souhaite bien du succès pour 2016 !

http://www.monpetitediteur.com/librairie/livre.php?isbn=9782342043204

Publié dans Poésie, Romans | Pas de Commentaire »

-CONCOURS- Gagnez PHOBOS 2 de Victor Dixen version papier

Posté par bouquinsprlefun le 5 janvier 2016

phobos-tome-2-victor-dixen

Bienvenue dans l’univers de Victor Dixen

Le voyage sera extraordinaire

Reviendrez-vous indemnes ?

V Dixen Phobos 2Phobos 2 de Victor Dixen

Tentez de gagner-CONCOURS- Gagnez PHOBOS 2 de Victor Dixen version papier dans Aventure arrow-10x10 le Tome 2 version papier pour

LE PREMIER ANNIVERSAIRE DE MON BLOG !

Dans le Tome 1, les candidats étaient en train de s’approcher lentement de la planète Mars, enfermés dans

deux capsules à bord d’un vaisseau spatial hors du commun. 6 femmes et 6 hommes spécialisés dans un

domaine spécifique afin de réussir leur mission sur Mars. Je vous laisse bien sûr vous faire une idée avec

mon premier article ici .

Le Tome 2 est encore plus plaisant et intéressant à mon avis !

Pour résumer, ça y est, ils atterrissent à 1 km de la base si spéciale préparée par la chaîne Genesis (le

programmearrow-10x10 Phobos 2 dans Chroniques diversesde Tv réalité diffusé dans le monde entier 24/24). C’est ainsi que les premiers hommes

colonisent une planète jusque-là totalement inexplorée, à la recherche de tous signes de vies mais aussi

dans le but d’y vivre durablement. Ce monde si fermé et si protégé recèle de secrets, de ressources pour

subvenir aux besoins des prétendants et de cachettes secrètes. Mais il comprend aussi des dangers.

De grands dangers de toutes sortes, auxquels il faudra faire face pour survivre. Fort heureusement, tout a

été prévu pour que les prétendants et prétendantes s’y sentent comme chez eux, chacun puisant dans ses

connaissances et particularités pour aider la communauté. Vivre ensemble va s’avérer aussi agréable que

difficile, chacun comptant totalement sur les 11 autres pour avancer.

p8301_5c3c40555c5725bc209f94acc4ecf01ephobos_gruntJ’ai trouvé ce livre encore meilleur que le premier car il est totalement

novateur, inventif, et vous fera passer un moment de lecture et d’aventure en

apesanteur exceptionnel.

Tout au long du chemin vers Mars, on se pose les mêmes questions que les

personnages, on est hébété par certaines révélations, on passe de la curiosité

monstre à l’étonnement le plus total et on se laisse glisser totalement dans

l’univers, en toute légèreté.

Chacun s’identifiera à l’un ou l’autre des personnages car ils sont sincèrement

très attachants, passionnés, ont un caractère très fort mais je ne peux rien

vous dévoiler de plus sur eux sous peine de dévoiler le projet sous-jacent.

Après tout, ils ne sont qu’un pur produit de la télé-réalité !

Et nous sommes tous au courant que généralement, les personnes y accédant ont un très fort caractère,

un secret plus ou moins énorme, un passé parfois dingue,et/ ou alors une plastique de rêve ?!

Une aventure martienne autant qu’un jeu, des romances véritables et des surprises détonantes.

 

Pour conclure, c’est le genre de livre qu’on n’oublie pas de sitôt, il est unique, il est magique. Comme dirait

une chanteuse dont le prénom est le même que le mien « On a tous un rôle à jouer sur terre », ces

personnages si charismatiques ont chacun un rôle, des sentiments, des envies, des occupations, 

mais que se passera-t-il s’il arrive malheur à l’un d’eux ?

 

POUR TENTER DE REMPORTER CE TOME 2

PHOBOS DE VICTOR DIXEN

VOICI LES CONDITIONS :

-INVITER 5 AMIS A AIMER MA PAGE FB

-AIMER et PARTAGER en mode PUBLIC le lien vers cet article sur FB

-COMMENTER cet article ou l’article que vous trouverez sur ma page

-Mettre un lien sur votre blog si vous en avez un

=> + vous combinez les critères, + vous avez de chances de gagner !!!

NB : Tout problème d’approvisionnement dû à la Poste n’est pas de ma responsabilité.

Participation  possible uniquement en France Métropolitaine.

Arrêt du concours le DIMANCHE 24 JANVIER 2016, RESULTATS A 20H.

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Fantastique, Science-Fiction | 18 Commentaires »

Une île de Tracey Garvis Graves

Posté par bouquinsprlefun le 4 janvier 2016

Une île

 

Une île de Tracy Garvis Graves

Anna est un professeur d’Anglais et a été chargée de donner des cours de rattrapage à un adolescent ayant

été malade. Elle accepte cette mission peu commune, avide de changement et de découvertes.

T.J. est un ado ayant envie de liberté, d’indépendance et … de conserver une santé clémente à la sortie

d’une longue convalescence.

Leurs deux chemins vont se croiser, suite à un effroyable accident. Le résultat est plus que catastrophique

et leur destin va inexorablement être le même.

Rescapés sur une île, ils vont devoir se contenter du peu de vivres et de matériel qu’ils auront à disposition.

Combien de temps vont-ils tenir ? Quand pourront-ils être secourus et quitter cette nature hostile,

inconfortable, effrayante ?

Mon avis

Un roman qui m’a plu dans l’ensemble, je le recommande à ceux qui aiment les histoires basées sur

Robinson Crusoé, « Seul au monde » de Tom Hanks ou encore les aventures, les émissions de TV réalité

comme celle de cet aventurier-animateur qui prend tous les risques pour survivre dans n’importe quelle

partie du globe avec un cameraman aussi fou que lui ! Il peut être comparé aussi évidemment à Into the

wild que j’ai particulièrement aimé, (le film est encore mieux selon moi), ou le film et le livre Wild (là c’est

une femme qui part seule mais rencontre tout de même un peu de monde dans les grands espaces

américains).

Une histoire assez folle sur fond très réaliste, un récit crédible, de l’humour, des moments où l’on a hâte de

savoir ce qui va sauver les deux personnages. J’ai adoré le fait de changer à chaque fois de narrateur

(alternance entre Anna et T.J.) et j’aurais bien aimé que les mêmes moments soient décrits à la fois par

l’un et par l’autre, comme Divergente raconté à la fois par Katniss et par Quatre, si vous voyez ce que je

veux dire. Mais le livre aurait été deux fois plus long bien sûr.

Une île se démarque parce qu’on ne s’ennuie pas une seconde. On a hâte de le finir, même si on a peur de

ce qui se passera ensuite, l’après. On a peur que l’un ou l’autre meure. On aime à la fois le contexte

idyllique et la dureté des conditions de survie sur l’île. On a peur de tous les risques pris pour se nourrir, se

protéger face aux éléments, etc.

Excellente vision de l’après, totalement crédible aussi. Du coup, on s’attache vraiment aux personnages, on

les trouve sympathiques et on aime les voir évoluer.

Publié dans Aventure, Romances, Romans | Pas de Commentaire »

Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig

Posté par bouquinsprlefun le 3 janvier 2016

Juste avant le bonheur

 

Juste avant le bonheur Agnès Ledig

 

Julie est une jeune maman qui travaille comme caissière et essaie tant bien que mal d’élever son petit

garçon avec des soucis financiers qui l’empêchent de faire une multitude de choses, par exemple de lui

donner des repas équilibrés. Son travail est pénible, avec un chef aussi peu professionnel qu’autoritaire,

mais il lui assure la survie.

Paul est un cinquantenaire, sympathique et devenu célibataire brutalement, qui gère assez mal son

quotidien, ne sachant même pas faire les courses. Vivant une vie aisée de cadre, il y a un fils médecin.

C’est lors d’un banal moment de la vie quotidienne qu’ils vont se rencontrer.

Paul va tendre la main à Julie. Ensemble, ils vont faire un voyage, et passer quelques jours dans un endroit

dépaysant et revigorant. Julie et son petit garçon vont avoir des « premières fois » inimaginables par rapport

à leur confort d’avant. Mais Julie se demande comment elle pourra refaire surface après une parenthèse

aussi enchantée qu’inattendue. Qu’en sera-t-il du retour au travail ?

La tournure que prend le livre par la suite, je ne peux vous la dévoiler.

Attendez-vous à beaucoup d’émotions et de surprises.

 

Mes impressions :

Je n’ai pas tout aimé dans ce roman. Depuis longtemps, je voyais le nom d’Agnès Ledig sur les réseaux

sociaux mais je ne me suis pas laissée tenter. J’ai reçu ce roman en cadeau, sinon je l’aurai peut-être lu en

ebook mais peu de chances qu’il se retrouve dans mon panier au format papier.


Je me suis laissée embarquer un peu quand même. Je ne suis pas très « romances » depuis au moins 10 ans,

après avoir lu une cinquantaine d’Harlequins j’en ai vite eu marre ;) et du coup, peu de romances sont à la

hauteur pour moi en ce moment. Par contre je peux vous recommander Victoria Hislop qui à mes yeux a la

palme d’or de mes lectures 2015 concernant les romances.

Il démarre avec beaucoup de réalisme, la vie d’une jeune femme à la façon de « tribulations d’une caissière ».

Puis le voyage nous fait prendre du recul, pour moi c’est assez peu réaliste tout de même. Un conte de fées

un peu trop « rapide », une transition trop courte (le voyage en voiture). Du coup j’ai apprécié mais un peu

déçue puisque je ne suis pas totalement rentrée dans l’aventure.

Et puis je ne suis pas d’accord avec la fin, on en discutera en MP pour ceux qui l’ont lu ;) La tournure du

roman est inattendue c’est sûr. Mais je ne me détachée du personnage principal au lieu de m’y accrocher

plus, au moins durant la seconde partie du roman. Ce qui fait que je n’ai pas été émue par le

bouleversement principal du livre, et surtout pas d’accord avec la fin qui pour moi est décevante et peu

intéressante. Désolée pour les fans ;)  

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Romances, Romans | 2 Commentaires »

Parce que c’était nous de Mhairi McFarlane

Posté par bouquinsprlefun le 1 janvier 2016

Parce que c’était nous

Parce que c'était nous de Mhairi McFarlane dans Romances couv50557042-190x300

Rachel est une trentenaire qui travaille dans le monde de la justice, en tant que journaliste. Dix ans plus tôt, elle était à la fac avec ses amis qui sont encore présents dans sa vie, Caroline, Mindy et ……… . Elle avait aussi connu Ben, dans sa promo de fac de lettres. Des années plus tard, elle force le destin pour le revoir.

Chacun a sa vie bien rangée, elle fiancée, lui marié à une richissime et jolie femme. Seulement la vie n’est pas toujours acquise, et Rachel se voit obligée de quitter son compagnon. C’est là que les choses se compliquent : va-t-elle prendre conscience de ce qu’il lui faut vraiment pour être totalement heureuse ? Faire remonter des souvenirs du passer lui permettra-t-il de comprendre pourquoi elle en est là aujourd’hui ?

Les souvenirs sont très présents, et Ben aussi s’en souvient précisément. Chacun a sa manière de se représenter le passé.

 

Mon avis :

-une romance pas fleur bleue ni nunuche ni nian-nian ni plan-plan…

-contrairement aux bouquins de K. Mazetti (désolée mais c’est vraiment mon avis) il y a un vrai contenu, une vraie histoire avec de vrais personnages et de vrais souvenirs, il y a de la substance. J’aime beaucoup car on avance réellement, pas de long blabla inintéressant qui ne mène nulle part.

-la forme est sympathique, on ne s’ennuie pas du tout, on rit, on aime les dialogues très perspicaces, tout en douceur, presque avec de la philosophie… On accroche même si on n’aime pas les romances ! (c’est mon cas, je m’ennuie généralement fermement).

- au début j’ai cru que c’était un peu un remake de Bridget Jones, car l’humour est très présent dans ce roman. Mais non, pas du tout. Ce qui ressemble à B.J. c’est plutôt les 3 meilleurs amis, les situations au pub par exemple etc. En fait, j’ai vite compris que j’allais totalement accrocher et ne plus pouvoir m’arrêter !

-je me suis tout de suite identifiée aux personnages parce que les souvenirs de facs sont très présents dans ma vie de tous les jours, et qu’il y a plein de similarités dans nos vies si on a fait des études longues. Je n’aime pas tout dévoiler de ma vie sur la toile mais j’ai vraiment été prise par la spirale, c’était « EMOUVATIONNEL ». Non ça n’existait pas avant, je sais bien, mais c’est ce que j’ai pensé en le lisant.

-ce roman EMOUVATIONNEL m’aura réconcilié avec les romances. Ca faisait un an que je n’en avais pas lu une aussi prenante et addictive (avec « De l’eau pour les éléphants » probablement).

-Offert par mes copines juste avant les fêtes, j’ai vraiment de la chance car il a été PARFAIT. Je le garde pour le relire plus tard.

-Je me demande si l’auteur en a fait d’autres, et j’espère que oui !

Publié dans Romances, Romans | Pas de Commentaire »

L’heure des fous de Nicolas Lebel

Posté par bouquinsprlefun le 27 décembre 2015

L’heure des fous de Nicolas Lebel

Depuis longtemps, je voulais les livres de Nicolas Lebel et c’est chose faite. Je garde précieusement le second pour l’année prochaine pour un peu plus de suspense ! Remarquez, l’année prochaine, on y est presque.

Alors, de quoi ça parle ?

Comme au début de chaque policier, un crime. Un vrai. Un mystère : qui est le SDF retrouvé près d’une gare française ? Qui sont ces hommes aperçus en train de le transporter par des ouvriers de maintenance ? Les enquêteurs assignés à cette affaire vont devoir ruser, et travailler en équipe afin d’obtenir des résultats. Ils vont parcourir plusieurs environnements différents, à la recherche du moindre témoignage, du moindre indice. Le SDF va s’avérer être en réalité un journaliste sous couverture, qui avait infiltré un monde assez hostile et mystérieux, au sein d’un groupe … à la fois dangereux et exclu de la société parisienne. L’enquête va les mener au plus haut de la culture comme au plus bas niveau géographique de Paris… Le voyage ne laissera personne indifférent. Une réalité issue de l’histoire de France, des malfaiteurs qui se fondent dans la masse et qui, chacun avec ses compétences, avaient tenté un coup de maître.

 

L’heure des fous est un livre totalement addictif et passionnant.

On y plonge rapidement. Les personnages sont à la hauteur, très accrocheurs. Les témoins aussi. On se prend au jeu du fait d’un réalisme particulièrement bien exprimé, de par le style, le langage peu commun d’un des policiers, les lieux géographiques, la culture, l’histoire, et bien sûr l’enquête qui est très, très intéressante et très bien menée. J’ai pensé dès le début à la série que j’adorais, ça passait sur France 2, « P.J. », car les policiers sont super attrayants et réalistes. Le récit est très direct, pas de fioritures, juste ce qu’il faut de piment et d’action, de dialogues et de caractère pour qu’on passe un moment très sympathique.

On s’en relève assez secoué, notamment par un dénouement incroyable. J’ai vraiment été surprise par une fin très intéressante et assez détaillée, finement étudiée et du plus bel effet. C’était une explosion de vérité, je ne m’y attendais pas du tout. Je ne suis pas très passionnée par certaines périodes de l’histoire, et pourtant j’ai énormément aimé, parce qu’il n’y a pas eu un moment d’ennui, d’inactivité, de longueur. J’ai adoré le fait que les inspecteurs s’entretiennent pour faire des « bilans » qui m’ont aidée à me souvenir des faits précédents, vu que je ne l’ai pas lu d’une seule traite. J’ai adoré aussi le piquant des personnages, leurs qualités et leurs défauts, l’aventure dans le Moyen-Age et la plongée à la Indiana Jones… bref il y en a pour tous les goûts. Et bien sûr j’ai adoré la référence au 11 Septembre, un moment qui m’a vraiment bouleversé. Un peu à la manière de M. Chattam et Les arcanes du chaos (courrez l’acheter si ce n’est pas encore fait). Enfin, j’ai envie de saluer le talent de l’auteur quant au style, à l’inventivité, l’imagination et surtout au fait que tout cela est tellement réaliste que ça en devient terrifiant. en prenant un peu de recul, et en ajoutant que j’ai lu « L’heure des fous » en Décembre 2015, je ne peux oublier de mentionner la situation d’insécurité dans laquelle nous nous tenons, avec la menace terroriste. C’est extraordinairement réaliste de lire « L’heure des fous » et c’est ce qui m’a passionnée totalement. Un énorme coup de cœur pour ce roman d’aventure policier, totalement réaliste et d’actualité.

L'heure des fous de Nicolas Lebel

Publié dans Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

12345...10
 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous