• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    décembre 2019
    L Ma Me J V S D
    « déc    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

Indigo de Sylvie Grignon, chronique de Bouquinsprlefun => COUP DE COEUR

Posté par bouquinsprlefun le 13 août 2017

Indigo de Sylvie Grignon

 

Publié chez Edilivre

 

J’ai eu la chance de recevoir ce superbe petit bijou au format ebook et j’en suis vraiment honorée.

 

Sylvie Grignon n’en est pas là à son coup d’essai. Très contente de découvrir son travail.

En plus j’ai également publié chez Edilivre alors… ça motive de lire quelque chose de bien chez eux !

Auparavant, depuis 2013, elle a publié 4 autres livres policiers chez cet éditeur. Ainsi que 4 autres ouvrages chez deux autres éditeurs, si vous n’aimez pas ce genre.

 

Vous serez captivés par les couvertures qui flashent et qui donnent envie !

Pour ma part, le bleu est ma couleur préférée, et le résumé donnait envie !

Alors découvrons ensemble Indigo, une enquête de police pleine de suspense.

 

      Claire et Emma sont proches comme deux soeurs. Elles ont été élevées ensemble et vivent ensemble actuellement à Paris. Un soir, de retour de promenade dans la célèbre et mystérieuse forêt de Brocéliande, elles s’égarent au détour d’un sentier. Et tombent nez à nez avec un homme aux lèvres bleues.

     Antoine Bourgnon, inspecteur dirigeant la SRPJ au 36, Quai des Orfèvres.

Un soir d’Halloween, une enfant de 8 ans avait été découverte décédée dans une autre forêt.

Antoine, accompagné de deux collègues, prend le train vers la Bretagne. Il est temps de retrouver l’auteur des crimes atroces dont il est question depuis 6 mois… Et il n’y en a pas qu’un…

Le mode opératoire est mystérieux, lui aussi. Tout ce que l’équipe de la brigade criminelle sait, c’est que la cause de la mort n’est pas connue et que les victimes sont retrouvées couchées “en foetus” dans une mystérieuse forêt, à grande distance les unes des autres… Seraient-elles victimes du même bourreau ? Qui peut bien semer l’effroi dans la région bretonne ? Et pour quel motif ? Est-ce en lien avec les mythes du roi Arthur, toutes ces histoires qui font partie du patrimoine local ?

Antoine compte bien découvrir et enfermer le ou les coupables avant que les journalistes n’ébruitent l’affaire… et que l’enquête tourne à la catastrophe.

 

     Pietrich était allemand. Isolé et sans amis, son père le contraignit à rester à domicile et il s’ennuyait. A 13 ans, il avait une belle écriture et c’est pour cela qu’il fut emmené à côté de chez lui : son père lui avait trouvé un job. C’était une opportunité, pour lui, de rencontrer des gens. Sauf qu’il s’agissait en fait d’un camp de prisonniers très spécial. Et qu’il allait être le témoin d’une des monstruosités de l’humanité. Par les humains, envers d’autres humains. Pietrich devint “le psychiatre d’Auschwitz”.

 

     Quel est donc ce mystère autour des cadavres de la forêt ? Quel projet diabolique se cache derrière ces meurtres ? Les victimes ne se connaissaient pas, sont issues de milieux sociaux totalement opposés… alors quel est leur point commun ?

Il semblerait que des scientifiques agiraient à l’ombre des grands arbres de Brocéliande…

 

COUP DE COEUR

J’ai vraiment eu un coup de coeur et je regrette de découvrir aussi tardivement S. Grignon.

Les personnages sont intéressants, attachants, surprenants. Leur passé sombre leur procure ce côté mystérieux et sensible qui leur permet de mieux cerner les témoins, se fondre dans la tête des meurtriers, chercher à faire parler les indices… superbe rencontre avec ces personnages.

J’ai apprécié la qualité des dialogues ! Ils sont très travaillés, en tout cas on a une très bonne image, on se représente très bien la scène entre une policière et une mère de victime, par exemple. La qualité du discours, du récit, la répartition des chapitres, la forme qui attire et qui nous embobine jusqu’à 1h, 2h du matin en toute légèreté… les propositions de cette auteure sont vraiment intéressantes.

J’aime son style, son intelligence et ce roman, qui est bien une “fiction” est très bien renseigné. Très qualitatif. Ce n’est pas une simple enquête. Il y a bien du travail derrière, il ne ressemble à aucun autre. C’est tellement agréable de lire un ebook sans des tonnes d’erreurs d’orthographe ! Il y en a très peu au début donc la lecture est super agréable, un peu plus après mais ça ne m’a pas trop gênée. Il est court, très fluide et très dense à la fois. L’idée des histoires entremêlées fonctionne très bien, et puis bien évidemment on raffole des histoires personnelles des enquêteurs…

Le mélange des genres, du côté “contes et légendes”, plutôt fictif avec le côté “science et idéologie”, bel et bien existant, est très bien mené, c’est un très bon choix.

Imagination, suspense et enquête se tiennent très bien, c’est vraiment top. J’y verrai quelques similarités avec Chattam, “La Théorie Gaïa”, la série américaine Fringe, ou encore James Patterson pour son excellent livre “Des enfants trop parfaits”. Et puis j’ai adoré le côté brut, rustique, historique. En pleine nature, du côté d’un coin de la France à l’opposée du mien. Au fait, si vous aimez ce livre, faites comme moi et débrouillez-vous pour lire les autres livres de S. Grignon. Si ça ne suffit pas, lisez F. Thilliez, Puzzle, ou Armelle Carbonel, comment il s’appelle l’autre là, avec l’oeilleton violet sur la porte ? Ah voilà : “Criminal Loft”, en tout cas ils correspondent à l’aspect “science et idéologie”, ou encore l’enfermement des victimes…

 

PS : Chattam vous conseillerait d’écouter en parallèle de la musique classique, je vous conseillerai plutôt un “simple” album de Kyo, un vieux Coldplay, Blink 182 ou encore Americana de The Offsprings pourquoi pas ?

 

 

 

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Fantastique, Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

Le messager du Parc de Cédric Charles Antoine

Posté par bouquinsprlefun le 9 mars 2016

Le messager du Parc de Cédric Charles Antoine

 

Le messager du Parc Cédric Charles Antoine

Londres. Dans un hôpital, un ministre de la Santé en fin de mandat fait une visite officielle.

Le lendemain, les corps de deux journalistes sont retrouvés dénudés, et deux patients de l’unité de soins

psychiatriques manquent à l’appel. Il s’agit d’un homme et d’une femme dangereux. Les médias traitent

l’affaire avec un immense sérieux et les habitants de tout le Royaume sont sur le qui-vive. 


Perceloup, dans le Jura. Chris a une vie bien rangée, bien construite, avec une famille et une belle entreprise locale,

exploitant une ressource noble : le bois de la région. Mais il se bat contre lui-même, contre cette part sombre et

angoissée qui le perturbe à chaque instant de sa vie, malgré cette façade d’homme parfaitement comblé qu’il arbore

régulièrement. Serait-ce dû à quelque chose qui a eu lieu durant son enfance ? L’horrible accident de sa sœur

Hélène âgée à l’époque de seize ans ? Au fond, Chris veut tout comme tout le monde : le bonheur de ses proches

ainsi que le sien. Mais il n’arrive pas à rester de glace lorsque sa femme Sophie lui apprend qu’elle a d’autres projets

de vie que lui, ou que son ami et collaborateur Marc ne soutient pas le même avis que lui…

Chris craque et la situation se retourne contre lui.

Un peu plus tard, Chris fait une de ces rencontres bouleversantes, dont vous vous souvenez toute votre vie. Il s’agit

d’un vieil homme, de près de 90 ans, qui vient à lui et lui fait la conversation, à un moment où il ne s’y attend pas. Il

se confie à lui et dit : « Je suis triste de ne pas pouvoir être heureux au milieu de ceux que j’aime ». Je trouve cette

phrase énorme. Très percutante et mémorable, même pour un poisson rouge insomniaque. Et si c’était ça, la

solution aux problèmes de Chris : partir, sur les conseils de cet inconnu qui semble avoir une grande expérience de

la vie.

Et si Chris devait partir vivre sa propre expérience pour mieux revenir dans sa vie « rangée » ? Et s’il pouvait

chercher ailleurs ce moyen de revivre et de s’épanouir seul ?

Chris se décide, il se lance le défi de partir pour 100 jours à l’aventure, totalement au hasard.

Il a une façon particulière de choisir ses destinations.

Le jurassien expatrié à Paris s’en va à la recherche de calme, de nature, de petits villages pittoresques…

Il arrive en Grande-Bretagne et y fait de sympathiques rencontres.

 

 

Où que l’auteur auto-édité C. C. Antoine veuille nous amener, nous allons. On fonce, on prend un sac à dos,

on y fourre tout ce qu’on veut, et nous voici prêts à passer à la seconde partie du livre. Voire plus si affinités, et

affinités il y a. Parole d’insomniaque à exactement 1h 49 du matin (je précise qu’un poisson rouge raisonnable ne se

couche pas à des heures si tardives mais que je ne suis pas raisonnable. Mais que si je me couchais je ne pourrais

guère me présenter à mon boulot sans préparations, donc, me voici à cette heure-ci et hop, je passe à la seconde

partie du livre. Voir ce que va faire Chris, avec les idées de ce Messager du Parc.

La balade géographique, historique, et l’aspect plus « roman » voire même « journal de bord » font de ce roman -à

nouveau très surprenant- un roman dont j’ai du mal à définir le genre. Cet aspect me plaît bien.

L’originalité de l’énonciation et la promenade dans le temps rendent le livre plus complexe et d’autant plus

passionnant. On est plus à l’affut de ce qui va se passer, il me semble que c’est ça, le must du roman

d’anticipation… J’aime beaucoup la tournure que prend ce roman pour nous lecteurs. L’auteur parvient avec

justesse à nous rendre complètement fan, sans pour autant oublier le récit et la qualité du texte. Par exemple, en

accélérant certains passages, en s’arrêtant plus longuement sur des anecdotes ou des moments clés qui font avancer

le récit, en décrivant la route, les personnages rencontrés par Chris, ou encore en nous plongeant dans l’esprit de

Chris qui prend plaisir à s’aventurer en Grande-Bretagne mais qui doute tout de même par rapport à sa famille qu’il

a laissée sur Paris…

Quelque soit le personnage principal, dans les livres de cet auteur, on a vraiment très envie de s’identifier, de partir

totalement dans ces univers décalés, parfois pittoresques, perdus au milieu de nulle part, plein de mystère, sans

tomber dans l’incrédulité ni dans le fantastique jeunesse que je ne peux plus lire pour l’instant !

On sent bien que C. C. Antoine ne nous prend pas pour des idiots. Ses livres sont complexes, il nous faut du temps

pour assimiler, pour s’interroger, -ici « Qui est donc le messager du parc, et sur quelle piste va-t-il envoyer Chris? »

et en prenant du recul : « Pourquoi n’allons-nous pas, nous aussi, à la recherche de cette plénitude que recherche

Chris lors de son voyage spirituel? « 

le lire en vo serait pour moi une aventure encore plus prenante, tellement le réalisme du livre me plaît. Mais bon,

what else ? Et puis quoi encore ? Okay, je sors, je bois trop de café et j’en veux toujours plus !

Les ingrédients sont toujours très justement dosés : des descriptions du paysage aux dialogues, au récit, en passant

par le bon ton et la bonne quantité d’action et d’aventure, la profondeur de l’écriture, les champs lexicaux utilisés

avec des effets de sobriété, de récit de voyage, de passion, de quête du bonheur, tout est là pour créer une ambiance

très agréable. La curiosité, l’éveil des sens, l’envie de lire sont vraiment exacerbés.

Souvent, le thème de la communion avec la nature revient chez C. C. Antoine. S’y ajoute le thème de la proximité

avec l’histoire. Les personnages semblent impliqués mais c’est comme si le lecteur avait envie de les prévenir d’un

éventuel danger. « Attention à vous ! Non, mais sérieusement… » Le lecteur est donc actif, car « il sait » !

Références que l’on peut y associer : Into the wild, Robinson Crusoé, Seul au monde, L’île du crâne d’Horowitz, Le

dernier jour d’un condamné…

Pour conclure, ce livre n’est pas mon préféré de tous (je penche plutôt entre l’Exil Primitif et Le paradis de Victoria)

mais il tient vraiment ses promesses : humilité, aventure, originalité, suspense. Un lecteur habitué à la plume de

l’auteur se méfie de l’eau qui dort. il sait que les événements déstabilisent le récit, que les chemins tortueux du récit

seront forcément très inattendus voire complètement fous. Je ne peux que vous recommander de les lire tous (ils se

lisent indépendamment les uns des autres).

Chaque phrase a son importance. Quitte à relire les explications plusieurs fois (oui, en ce moment j’ai une mémoire

de poisson rouge, surtout lorsque je commence un livre à 2h30 du matin après avoir corrigé des copies et/ ou

préparé mes leçons ! Le livre avance pas à pas mais ne laissez rien au hasard. Il faut se concentrer sur les petits

détails, c’est comme quand on ouvre un paquet de chips et qu’on ne les apprécie pas, sauf la dernière. Il faut

prendre en compte tous les aspects du livre pour en apprécier la fin qui est toujours époustouflante chez cet auteur.

Croyez-moi, tous ont une fin extraordinairement surprenante, étonnamment folle, sincèrement énorme.

Publié dans Aventure, Romans | Pas de Commentaire »

La Prophétie de Lazare Tome 1 Les Terres d’Alézia de Dame L’Enchanteuse Chronique

Posté par bouquinsprlefun le 4 mars 2016

La Prophétie de Lazare de Dame L’Enchanteuse

TOME 1 Les Terres d’Alézia

la-prophetie-de-lazare,-tome-1-les-terres-d-alezia-710320

 

C’est l’été, et Adam et Emilie, frère et sœur, sont brusquement amenés par leur mère chez leur mystérieuse grande-tante Viviane, dans une maison au milieu des bois.

Les bois sont effrayants dès l’arrivée des deux adolescents, qui ne jurent que par Internet et leur téléphone.

Qui est donc cette dame, femme du garde forestier, qui a élevé Lucie, la maman des adolescents ?

Que cache donc sa maison si mystérieuse aux statues de bois sculptées par son mari ?

Les enfants vont-ils tenir 10 jours, jusqu’au retour de leur mère, sans s’entre-tuer ? Leur hôte va-t-elle supporter leurs disputes continuelles et leur vocabulaire plus que familier ?

Tante Viviane s’absente pour chercher des victuailles et pendant ce temps, Adam et Emilie explorent l’extérieur avec le chien de la famille. Et oups, Adam disparaît dans les bois en poursuivant le chien. Il rencontreLa Prophétie de Lazare Tome 1 Les Terres d'Alézia de Dame L'Enchanteuse Chronique  dans Aventure arrow-10x10 une jeune fille aux yeux violets. Emilie suit un loup qui parle !

C’est alors un nouveauarrow-10x10 dans Fantastique monde qui s’ouvre  pour le lecteur. Nous sommes plongés dans une fantastique … aventure fantastique.

Un monde fait de personnages magiques et féériques, assez similaire à une aventure comme Narnia. Il est primordial que je vous livre une info : CE ROMAN A ETE ECRIT AVANT NARNIA. Cela me fait penser à Elodie Gentil et son roman « Le monde de Léo » qui est très particulier et surtout totalement inédit.

Un monde, donc, créé par Dame l’Enchanteresse.

Petite parenthèse

 

Depuis au moins 20 ans, je suis passionnée de lecture. Depuis au moins 15 ans, j’aime énormément les romans policiers, polars et depuis un peu plus récemment j’ai une grande passion pour les thriller. J’ai lu un peu de tout étant jeune : romances, policiers, horreur, biographies, romans classiques, sans oublier les magasinesarrow-10x10 dans Romans people pour adolescents ! J’ai répertorié des centaines de recettes de cuisine, découpé des poster de mes stars préférées, ou encore aimé lire tous ces magasines people pour adultes que je trouvais passionnants. Mais j’ai le sentiment que je n’accroche toujours pas avec le fantastique, qui est vraiment à la mode en ce moment, et depuis longtemps.

J’ai un petit coup de cœur pour les dystopies, et certains, mais seulement certains livres de science-fiction autres que les dystopies, et j’aime les romans d’anticipation (j’ai découvert un peu grâce à Cédric Charles Antoine qui m’a bluffée). Mais c’est très récent. J’en cherche d’autres si vous avez des titres…

Sinon j’ai bienarrow-10x10 compris que le fantastique est tout un art, que c’est quelque chose d’énorme et qui sort de l’imagination débordante de nombreux et talentueux auteurs tels que Dame l’Enchanteresse.

Prenons Victor Dixen, par exemple. J’adore PHOBOS mais alors, pas moyen de me faire adhérer à Animale.

Histoires de loups, de vampires, j’ai essayé. Pas adhéré. Même les livres de Twilight, que je possède, ne parviennent pas à me passionner, je ne les ai pas lu même si j’ai adoré le 2e film. Histoires d’humains transformables en animaux, de cercle étrange, de sœurs sorcières, très peu pour moi.

 

 

Alors voilà, je remercie énormément l’auteure de m’avoir fait confiance, de m’avoir offert son petit bébé, et j’espère qu’elle ne m’en voudra pas ! D’autant plus qu’il faut beaucoup d’imagination pour écrire un tel roman !

Il ne s’agit pas du tout de son livre qui est très bien fait dans son genre, mais de mes goûts personnels, que j’assume entièrement.

A qui s’adresse le livre ?

 

 C’est une question que je me suis posée dès le début. A des jeunes ados ? Parce que si c’est le cas, je trouve quand même que c’est un peu « bébé ». Mais je suis très sévère.

J’ai apprécié le côté romance et l’inventivité. J’ai bien aimé le fait que l’on ait une énonciation variée avec le point de vue du côté du mal aussi, c’est très appréciable. Je souligne aussi la qualité de l’écrit, très peu de fautes, très bon style avec une parfaite cohérence des temps, quelques phrases un peu longues mais très simples à comprendre.

Par contre j’ai trouvé que les prénoms ressemblaient trop à Narnia, vraiment trop.Et très difficile de les retenir tous. (Mais maintenant je sais que Narnia est venu APRES ce roman). C’est un peu « conte de fées » et ça me dérange, je n’accrochais pas au récit.  Un  peu trop de complexité, trop de rapports avec Narnia, Avatar, Maléfices, Twilight, etc. Peut-être trop de références à mon goût, et je ne serai sans doute pas la seule lectrice à le penser… En simplifiant mais en inventant quelque chose d’encore plus inédit, qui se démarque plus que d’autres, je pense que cela m’aurait plus plu.

J’aurais accentué la différence des niveaux de langue entre le monde fantastique et le vocabulaire familier voire grossier des jeunes adolescents : j’aurais fait parler les personnages fantastiques bien plus avec du langage soutenuarrow-10x10. C’était plutôt bien mais à renforcer.

J’ai eu un peu de mal avec le récit qui ne m’a pas trop prise par surprise une fois l’univers détaillé. En effet, je savais quand même, dans les grandes lignes, ce qui allait se passer. Les retrouvailles, les équipes, la romance etc… trop prévisible.

 

Pour conclure, je dirai que ce livre est vraiment bien écrit et qu’il plaira à des enfants, ados, jeunes ados férus de mondes fantastiques, magiques etc. Mais pour ma part il est trop spécial dans son genre et je n’ai pas réellement accroché aux personnages ni au récit qui me semble un peu trop « adressé aux jeunes » pour que je l’apprécie à sa juste valeur. En tout cas merci à l’auteure pour cette découverte et sa confiance. J’ai compris son message, son style et son aventure malgré que je lise d’autres genres littéraire d’habitude.

Publié dans Aventure, Fantastique, Romans | Pas de Commentaire »

California de Lisa Hubert-Hugoud : récit de vie présenté par Bouquinsprlefun : coup de coeur

Posté par bouquinsprlefun le 3 mars 2016

California de Lisa Hubert-Hugoud

 

Un récit de voyage qui m’a sincèrement et profondément touché et enthousiasmé. Il y a longtemps que mon rêve est de partir aux USA durablement. Ce récit m’a fait rêvé et m’a vraiment confirmé mon envie de vivre ma propre expérience, faire mes propres rencontres, décider de mon parcours et en profiter pour la vie.

Différents aspects sont mis en perspective : codes sociaux, vestimentaires, culturels, linguistiques, économiques, dérives du tourisme, dangers, exposition à la part « Tiers-monde » de ces grandes villes que sont San Francisco, Los Angeles, San Diego, Las Vegas,  Phoenix, Houston, New Orleans, en particulier.

Les personnages rencontrés au fil des expériences : j’ai adoré.

Non seulement car ils sont très réalistes et très bien présentés, avec honnêteté, précision, qualité du style. Mais en plus, j’y ai vu des personnages que je connais. J’ai vu en Jorge un ami de fac, qui lui aussi fait de l’humanitaire et est vraiment, vraiment fiable, gentleman, généreux, gentil, et avec une forte envie de défendre ses convictions personnelles. Et il s’appelle Jorge… Ca m’a vraiment plu ! Serait-ce le même Jorge ? Non, je ne pense pas. Il est unique !

What else, à part ça ?

J’ai vraiment ressenti les choses à la place de la narratrice, notamment lorsqu’elle se pose des questions sur le sens de son voyage, ses relations avec ses nouvelles rencontres, sa réputation due à sa nationalité française, ses doutes quant au bien-fondé de voyager toute seule, sa capacité à assimiler la langue et à penser dans cette langue au lieu de penser dans sa langue maternelle… La douleur des adieux avec ces inconnus qui étaient devenus très chers à son cœur… Tout cela m’a vraiment paru réaliste, très proche de mes attentes par rapport à un tel voyage.

Je ne lis pas beaucoup de récits de voyages, le dernier était certainement celui d’Anna Elle Prado qui a une double entrée, le voyage, oui, mais dans une quête très profonde et sérieuse.

J’ai vraiment, vraiment accroché, ce roman, California, correspond totalement à mes attentes et je ne rêve que d’une chose : partir également. Mais je n’aurai pas le cran de le faire toute seule. Je pense réellement qu’il faut quelqu’un qui partage le même rêve, même si on en arrive à se détester continuellement.

J’adore les passages « Voyager seule, c’est …  » qui sont tellement vrais ! Quelle expérience de vie, on a l’impression que la narratrice a pris des années d’expérience de la vie en un temps record, qu’elle a beaucoup grandi, pris de l’assurance.

Petits bémols : j’aurais apprécié une plus longue explication à la fin, une plus longue conclusion, voire un aparté avec les lecteurs qui désirent se lancer dans une telle aventure, en « freestyle » comme elle. Et bien sûr, la dernière ville visitée : j’aurai tellement aimé avoir un final plus détaillé, qu’on m’en dise plus sur la ville de mes rêves… mais c’est comme le voyage, finalement, parfois il y a des déceptions, ça ne rend pas le trajet moins intéressant ! Autre conseil : j’aurai adoré, mais alors adoré un petit guide, un petit manuel « conseils si vous aussi partez seul(e) sans préparation : éviter ceci, éviter cela… » cela aurait apporté une touche d’humour tout en gardant le sérieux du récit. « Manuel des castor-junior » remasterisé ! D’autre part j’aimerai bien l’avis de l’auteure maintenant, en prenant du recul : est-elle restée en contact avec certains « inconnus des U.S.A », a-t-elle accueilli des voyageurs à son retour en France, que lui reste-t-il maintenant comme souvenirs, a-t-elle écrit ce récit sous forme de journal pour se remémorer la chose, l’a-t-elle publié pour ça et uniquement pour ça ? Que ferait-elle différemment s’il fallait le refaire ? Va-t-elle se lancer dans une autre aventure à un endroit du globe différent ? Pourquoi ? Etc etc. Je veux bien un petit topo SVP ;)

 

 

Thèmes soulevés :

Rêve Américain ou Cauchemar ?

Chance / Malchance ?

Rencontres qui déterminent, quelle destinée ?

faire ses propres choix : quels risques ?

 

Pour conclure, il me semble très important de soulever un point qui n’est qu’un détail mais qui pour moi est vital : la nécessité de se lancer et de faire des choix dans la vie. J’ai longtemps attendu que les gens fassent des choix pour moi, à ma place. Tu veux regarder quel film ? Oh, n’importe, j’adore les films d’action pourris de toute façon. Comme si mes choix étaient juste là en fond de toile, pour faire joli. Faire plaisir aux autres avant moi. Faire comme les autres pour plaire à la majorité. N’importe quoi. C’est en faisant des choix et en les assumant qu’on avance. Qu’on se plante ou non, les retombées nous iront tout de même bien dans la figure et pas dans celle des autres. Faire des choix, c’est s’imposer, avoir confiance en soi, aller jusqu’au bout des choses. J’espère avoir le courage de me lancer pour partir aux Etats-Unis ou en Australie avant de quitter cette terre. Seule ou pas, avec ma famille ou pas. Je pense qu’il faut le faire, comme un pèlerinage, comme une aventure qui donne des forces pour la vie. Merci encore à l’auteure pour sa confiance, sa gentillesse et pour la qualité de son récit que j’ai vraiment envie de vous recommander, cher lecteur !

Publié dans Aventure, Romans | Pas de Commentaire »

L’Antichambre des Souvenirs d’Iman Eytayo : coup de coeur total

Posté par bouquinsprlefun le 17 février 2016

L’Antichambre des Souvenirs d’Iman Eyitayo

L'antichamnbre des souvenirs d'Iman Eytato

Dana a été diagnostiquée stérile il y a quatre ans. Cela a réellement bouleversé sa vie. Mais le sort en a

décidé autrement. Avec Alex, ils attendent un heureux événement, et elle ne l’apprend qu’au bout de trois

mois déjà. Le problème, c’est lorsque Dana essaie d’apprendre la nouvelle à son mari. Heureuse, elle ne

peut s’empêcher de le lui dire immédiatement après l’avoir appris. Mais c’est là une grave erreurL'Antichambre des Souvenirs d'Iman Eytayo : coup de coeur total  dans Aventure arrow-10x10. Sa vie

bascule et plus rien ne sera jamais plus comme avant. C’est le trou noir.

Dana tombe dans un espace de transition entre la vie et la mort. Telle est l’Antichambre des Souvenirs

selon Iman Eyitayo.

Son guide va lui faire redécouvrir sa vie, depuis sa plus tendre enfance. C’est la condition pour recouvrer

ses facultés et retrouver le monde des vivants. Elle part donc à travers les différentes périodes de sa vie.

Cela ne va pas être de tout repos. Le guide va-t-il vraiment tenir sa promesse ? Que va-t-elle découvrir en

remontant le fil de sa vie ? Est-elle prêtearrow-10x10 L'antichambre des Souvenirs dans Chroniques diverses à de tels bouleversements alors que ses proches ont tellement

besoin d’elle dans le présent ?

 

Un roman fabuleux, qui mêle la romance, le récit de vie et une partie un peu plus mystérieuse,

fantastique. Un petit bijou plein de finesse, de couleurs, d’odeurs, d’images, très réussi.

On plonge dans les méandres de la mémoire, c’est une aventure riche d’enseignements, même si ce n’est

que le personnage de ce livre et non nous-mêmes. Bien que les parallèles sont vraiment facile à faire.

La jeune femme se souvient de moments-clés, de périodes de bonheur et de malheur, de rencontresarrow-10x10 dans Fantastique faites

au hasard de sa vie, de déclic, de sentiments éprouvés lors des grands moments de sa vie. On y apprend

beaucoup de choses qui peuvent expliquer son comportement, son caractère, ses relations sociales, son

regard par rapport à la maternité… On est rapidement emporté dans la spirale de ce récit vivant et

passionnant, poétique et réaliste, rouge, rose et gris, peint et raconté. Un style assez oralisé, comme si on

écoutait et qu’on ne lisait pas. Beaucoup de légèreté, malgré parfois un peu de longueur. De petits détails

très bien amenés, qui font toute la différence, qui font sourire, qui font rêver, un peu comme dans un

conte de fées. Des valeurs simples : amitié, amour, famille, épanouissement personnel… un réel intérêt,

un réel coup de cœur pour ce roman indescriptible, qu’il faut absolument lire !

Je remercie chaleureusement la talentueuse Iman qui m’a gentiment proposé cette lecture, et que je suis

sur youtube puisqu’elle est aussi une grande booktubeuse !

http://www.imaneyitayo.com/ouvrages/lantichambre-des-souvenirs-livre-1/

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Fantastique, Romances, Romans | 2 Commentaires »

Skidamarink de Guillaume Musso : un coup de coeur

Posté par bouquinsprlefun le 15 février 2016

Skidamarink de Guillaume Musso

Skidamarink de Guillaume Musso : un coup de coeur dans Aventure skidamarink-1412-193x300

Aux quatre coins du monde, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre.

La Joconde avait été retirée de son emplacement au Musée du Louvre, au centre de Paris. Aucune trace d’effraction, aucune alarme déclenchée. Elle a tout simplement disparu.

Parallèlement, un riche magnat des affaires, dans le milieu des technologies, Steiner, avait été enlevé.

Septembre, quatre personnes qui ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam reçoivent un curieux courrier à leur nom. Ils y découvrent chacun une partie du puzzle. Sans en faire part à la police, ils décident de répondre à cette mystérieuse date de rendez-vous. Ils vont être obligés de se réunir afin de découvrir le fin mot de l’histoire… ou peut-être vont-ils faire partie des joueurs, des héros de l’histoire. Ils découvriront ensemble de nombreux indices pour parvenir au bout de l’aventure.

Au fur et à mesure de leur quête de la vérité, ils vont risquer leur vie. Ils vont devoir trouver quels sont leurs points communs et leurs spécificités pour reconstituer l’énigme. Apprendre à se connaître, pour comprendre ce qui est attendu d’eux, découvrir leurs rôles dans cette aventure et découvrir qui se trouve impliqué par cette machination. Qui est donc Mona Lisa ?

L’ennemi va s’avérer bien plus dangereux et plus violent que la nouvelle équipe. Le quatuor de choc va-t-il gagner sur le mal ?

Quel est le lien entre le vol de la Joconde et l’enlèvement de ce Steiner, pourquoi voudrait-on les impliquer de très près dans cette affaire, pourquoi eux et personne d’autre, pourquoi sont-ils quatre ?

Que vient faire Skindamarink dans leur affaire ? Qui est derrière ce jeu de piste aussi surprenant qu’effrayant ? Sont-ils réellement tous ce qu’ils prétendent être où se cachent-ils derrière les apparences ? Qui joue vraiment franc-jeu ?

La complémentarité, l’audace, l’intelligence de ces quatre acolytes vont les aider dans les épreuves qu’ils seront amenés à surmonter. La charmante Barbara, le père un peu étrange, le scientifique et l’avocat (le narrateur) puiseront dans leurs ressources pour se sortir de chaque situation.

La pression à laquelle ils devront faire face, avec une menace qui plane au-dessus d’eux ainsi que le temps qui passe, seront de petits détails par rapport au danger extérieur…

Des univers passionnants, à la fois anciens et modernes, parfois en huit-clos, parfois uniquement dans l’art et dans l’histoire, parfois dans l’ésotérisme, la politique, la génétique…

Un livre que j’ai du mal à qualifier : à la fois thriller, aventure plutôt historique, jeu fléché, citations très bien trouvées qui sont autant de pistes pour dénouer tout cela, aventure de partage et de coopération aussi. De nombreux ingrédients, une intrigue complexe qui plane sur les quatre personnages tous très différents et attachants.

=> Une excellente lecture ! C’est un coup de cœur. De la complexité, de la recherche, de nombreuses surprises, un voyage, une quête intéressante et passionnante, un haut niveau d’écriture et du partage entre des personnages aux caractères et au passé très bien décrits. Il a dû être difficile à écrire, il est très abouti et réussi. De l’aventure, de l’action, des hypothèses que l’on adore comprendre et vérifier… Very good.

Et puis votez pour Mélanie, présidente ! J’dis ça, j’dis rien.

Références auxquelles j’ai pensé : Indiana Jones, Da Vinci Code, les Templiers, Raymond Khoury. 

Publié dans Aventure, Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

-CONCOURS- Gagnez PHOBOS 2 de Victor Dixen version papier

Posté par bouquinsprlefun le 5 janvier 2016

phobos-tome-2-victor-dixen

Bienvenue dans l’univers de Victor Dixen

Le voyage sera extraordinaire

Reviendrez-vous indemnes ?

V Dixen Phobos 2Phobos 2 de Victor Dixen

Tentez de gagner-CONCOURS- Gagnez PHOBOS 2 de Victor Dixen version papier dans Aventure arrow-10x10 le Tome 2 version papier pour

LE PREMIER ANNIVERSAIRE DE MON BLOG !

Dans le Tome 1, les candidats étaient en train de s’approcher lentement de la planète Mars, enfermés dans

deux capsules à bord d’un vaisseau spatial hors du commun. 6 femmes et 6 hommes spécialisés dans un

domaine spécifique afin de réussir leur mission sur Mars. Je vous laisse bien sûr vous faire une idée avec

mon premier article ici .

Le Tome 2 est encore plus plaisant et intéressant à mon avis !

Pour résumer, ça y est, ils atterrissent à 1 km de la base si spéciale préparée par la chaîne Genesis (le

programmearrow-10x10 Phobos 2 dans Chroniques diversesde Tv réalité diffusé dans le monde entier 24/24). C’est ainsi que les premiers hommes

colonisent une planète jusque-là totalement inexplorée, à la recherche de tous signes de vies mais aussi

dans le but d’y vivre durablement. Ce monde si fermé et si protégé recèle de secrets, de ressources pour

subvenir aux besoins des prétendants et de cachettes secrètes. Mais il comprend aussi des dangers.

De grands dangers de toutes sortes, auxquels il faudra faire face pour survivre. Fort heureusement, tout a

été prévu pour que les prétendants et prétendantes s’y sentent comme chez eux, chacun puisant dans ses

connaissances et particularités pour aider la communauté. Vivre ensemble va s’avérer aussi agréable que

difficile, chacun comptant totalement sur les 11 autres pour avancer.

p8301_5c3c40555c5725bc209f94acc4ecf01ephobos_gruntJ’ai trouvé ce livre encore meilleur que le premier car il est totalement

novateur, inventif, et vous fera passer un moment de lecture et d’aventure en

apesanteur exceptionnel.

Tout au long du chemin vers Mars, on se pose les mêmes questions que les

personnages, on est hébété par certaines révélations, on passe de la curiosité

monstre à l’étonnement le plus total et on se laisse glisser totalement dans

l’univers, en toute légèreté.

Chacun s’identifiera à l’un ou l’autre des personnages car ils sont sincèrement

très attachants, passionnés, ont un caractère très fort mais je ne peux rien

vous dévoiler de plus sur eux sous peine de dévoiler le projet sous-jacent.

Après tout, ils ne sont qu’un pur produit de la télé-réalité !

Et nous sommes tous au courant que généralement, les personnes y accédant ont un très fort caractère,

un secret plus ou moins énorme, un passé parfois dingue,et/ ou alors une plastique de rêve ?!

Une aventure martienne autant qu’un jeu, des romances véritables et des surprises détonantes.

 

Pour conclure, c’est le genre de livre qu’on n’oublie pas de sitôt, il est unique, il est magique. Comme dirait

une chanteuse dont le prénom est le même que le mien « On a tous un rôle à jouer sur terre », ces

personnages si charismatiques ont chacun un rôle, des sentiments, des envies, des occupations, 

mais que se passera-t-il s’il arrive malheur à l’un d’eux ?

 

POUR TENTER DE REMPORTER CE TOME 2

PHOBOS DE VICTOR DIXEN

VOICI LES CONDITIONS :

-INVITER 5 AMIS A AIMER MA PAGE FB

-AIMER et PARTAGER en mode PUBLIC le lien vers cet article sur FB

-COMMENTER cet article ou l’article que vous trouverez sur ma page

-Mettre un lien sur votre blog si vous en avez un

=> + vous combinez les critères, + vous avez de chances de gagner !!!

NB : Tout problème d’approvisionnement dû à la Poste n’est pas de ma responsabilité.

Participation  possible uniquement en France Métropolitaine.

Arrêt du concours le DIMANCHE 24 JANVIER 2016, RESULTATS A 20H.

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Fantastique, Science-Fiction | 18 Commentaires »

Une île de Tracey Garvis Graves

Posté par bouquinsprlefun le 4 janvier 2016

Une île

 

Une île de Tracy Garvis Graves

Anna est un professeur d’Anglais et a été chargée de donner des cours de rattrapage à un adolescent ayant

été malade. Elle accepte cette mission peu commune, avide de changement et de découvertes.

T.J. est un ado ayant envie de liberté, d’indépendance et … de conserver une santé clémente à la sortie

d’une longue convalescence.

Leurs deux chemins vont se croiser, suite à un effroyable accident. Le résultat est plus que catastrophique

et leur destin va inexorablement être le même.

Rescapés sur une île, ils vont devoir se contenter du peu de vivres et de matériel qu’ils auront à disposition.

Combien de temps vont-ils tenir ? Quand pourront-ils être secourus et quitter cette nature hostile,

inconfortable, effrayante ?

Mon avis

Un roman qui m’a plu dans l’ensemble, je le recommande à ceux qui aiment les histoires basées sur

Robinson Crusoé, « Seul au monde » de Tom Hanks ou encore les aventures, les émissions de TV réalité

comme celle de cet aventurier-animateur qui prend tous les risques pour survivre dans n’importe quelle

partie du globe avec un cameraman aussi fou que lui ! Il peut être comparé aussi évidemment à Into the

wild que j’ai particulièrement aimé, (le film est encore mieux selon moi), ou le film et le livre Wild (là c’est

une femme qui part seule mais rencontre tout de même un peu de monde dans les grands espaces

américains).

Une histoire assez folle sur fond très réaliste, un récit crédible, de l’humour, des moments où l’on a hâte de

savoir ce qui va sauver les deux personnages. J’ai adoré le fait de changer à chaque fois de narrateur

(alternance entre Anna et T.J.) et j’aurais bien aimé que les mêmes moments soient décrits à la fois par

l’un et par l’autre, comme Divergente raconté à la fois par Katniss et par Quatre, si vous voyez ce que je

veux dire. Mais le livre aurait été deux fois plus long bien sûr.

Une île se démarque parce qu’on ne s’ennuie pas une seconde. On a hâte de le finir, même si on a peur de

ce qui se passera ensuite, l’après. On a peur que l’un ou l’autre meure. On aime à la fois le contexte

idyllique et la dureté des conditions de survie sur l’île. On a peur de tous les risques pris pour se nourrir, se

protéger face aux éléments, etc.

Excellente vision de l’après, totalement crédible aussi. Du coup, on s’attache vraiment aux personnages, on

les trouve sympathiques et on aime les voir évoluer.

Publié dans Aventure, Romances, Romans | Pas de Commentaire »

Juste avant le bonheur d’Agnès Ledig

Posté par bouquinsprlefun le 3 janvier 2016

Juste avant le bonheur

 

Juste avant le bonheur Agnès Ledig

 

Julie est une jeune maman qui travaille comme caissière et essaie tant bien que mal d’élever son petit

garçon avec des soucis financiers qui l’empêchent de faire une multitude de choses, par exemple de lui

donner des repas équilibrés. Son travail est pénible, avec un chef aussi peu professionnel qu’autoritaire,

mais il lui assure la survie.

Paul est un cinquantenaire, sympathique et devenu célibataire brutalement, qui gère assez mal son

quotidien, ne sachant même pas faire les courses. Vivant une vie aisée de cadre, il y a un fils médecin.

C’est lors d’un banal moment de la vie quotidienne qu’ils vont se rencontrer.

Paul va tendre la main à Julie. Ensemble, ils vont faire un voyage, et passer quelques jours dans un endroit

dépaysant et revigorant. Julie et son petit garçon vont avoir des « premières fois » inimaginables par rapport

à leur confort d’avant. Mais Julie se demande comment elle pourra refaire surface après une parenthèse

aussi enchantée qu’inattendue. Qu’en sera-t-il du retour au travail ?

La tournure que prend le livre par la suite, je ne peux vous la dévoiler.

Attendez-vous à beaucoup d’émotions et de surprises.

 

Mes impressions :

Je n’ai pas tout aimé dans ce roman. Depuis longtemps, je voyais le nom d’Agnès Ledig sur les réseaux

sociaux mais je ne me suis pas laissée tenter. J’ai reçu ce roman en cadeau, sinon je l’aurai peut-être lu en

ebook mais peu de chances qu’il se retrouve dans mon panier au format papier.


Je me suis laissée embarquer un peu quand même. Je ne suis pas très « romances » depuis au moins 10 ans,

après avoir lu une cinquantaine d’Harlequins j’en ai vite eu marre ;) et du coup, peu de romances sont à la

hauteur pour moi en ce moment. Par contre je peux vous recommander Victoria Hislop qui à mes yeux a la

palme d’or de mes lectures 2015 concernant les romances.

Il démarre avec beaucoup de réalisme, la vie d’une jeune femme à la façon de « tribulations d’une caissière ».

Puis le voyage nous fait prendre du recul, pour moi c’est assez peu réaliste tout de même. Un conte de fées

un peu trop « rapide », une transition trop courte (le voyage en voiture). Du coup j’ai apprécié mais un peu

déçue puisque je ne suis pas totalement rentrée dans l’aventure.

Et puis je ne suis pas d’accord avec la fin, on en discutera en MP pour ceux qui l’ont lu ;) La tournure du

roman est inattendue c’est sûr. Mais je ne me détachée du personnage principal au lieu de m’y accrocher

plus, au moins durant la seconde partie du roman. Ce qui fait que je n’ai pas été émue par le

bouleversement principal du livre, et surtout pas d’accord avec la fin qui pour moi est décevante et peu

intéressante. Désolée pour les fans ;)  

Publié dans Aventure, Chroniques diverses, Romances, Romans | 2 Commentaires »

Dernière escale de James Patterson

Posté par bouquinsprlefun le 23 octobre 2015

Dernière escale de James Patterson

Dernière escale de James Patterson dans Aventure derniere-escale-64-1422900235-190x300

Très bon livre : efficacité, dépaysement, lutte contre la survie => très bon dénouement.

J’ai plusieurs livres de James Patterson mais c’est le premier que je lis. Une excellente impression.

Une famille décide de partir en vacances pour deux mois, sur un bateau. Il y a Kate, médecin, qui emmène ses trois enfants âgés de 10 à 18 ans, ainsi que leur oncle. Le frère de son mari décédé. Mais les enfants ne sont pas enchantés du voyage. Les ados se rebellent, rien n’est réellement attrayant pour eux, sauf peut-être le plaisir d’être avec leur oncle.

A peine quelques temps après le départ de la petite famille, malheureusement, les conditions de voyage se dégradent progressivement. Le voyage n’a plus rien à voir avec des vacances. Cela devient un cauchemar. Tentative de suicide, conditions techniques, conditions météo ou encore bêtes sauvages, rien n’épargne les nerfs de la famille. Kate a beau tenter de faire au mieux, de ne rien laisser paraître, elle sait que les choses sont graves. Il va falloir user de beaucoup d’ingénuosité, de connaissances, de volonté, pour tenir jusqu’à la venue des secours… s’ils parviennent à venir.

 

Un excellent moment de lecture : changement de cadre, confinement sur un petit bateau avec des personnages en difficultés dès leur présentation, péripéties très inattendues, bien loin de Robinson Crusoé, on est hapé par l’histoire, originale, moderne, et prenante. Personnellement, j’ai préféré l’histoire du naufrage que celle qui se déroule en parallèle, que je n’ai fait que survoler. Sans entrer dans les détails, on sait bien que les deux histoires se rejoindront, mais ce qui fait du livre un livre attrayant, c’est plutôt l’aventure. Les caractères sont plus marqués lorsque les difficultés se font sentir,  chacun luttant à sa manière pour sauver les autres. Solidarité, précautions, survie, tout est là réuni pour que l’on soit vraiment plongé dans le livre sans vouloir remonter à la surface.

Publié dans Aventure, Romans, Thriller | Pas de Commentaire »

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous