• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    août 2017
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Archives pour le Samedi 26 août 2017

La fille au tatouage de Kristina Ohlsson : chronique par BPLF

Posté par bouquinsprlefun le 26 août 2017

Kristina Ohlsson

La fille au tatouage

la-fille-au-tatouage 

Une jeune fille agressée dans la prairie à quelques mètres de chez elle.

Un homme dans un avion vers une destination totalement étrangère, agité, avec une mission et une seule.

Un conférencier qui a de l’expérience et qui ose tenir des propos très libres au sujet de réfugiés.

Peder et Joar, deux flics sous la direction du commissaire Recht.

Peder : bon flic mais mauvais mari, deux enfants d’un an, une femme trompée et déprimée.

Cherche maladroitement à se faire apprécier des femmes.

Joar : jeune recrue de 25 ans, allure de mannequin. Mystérieux.

Fredrika : autre flic dans la même équipe, femme enceinte, indépendante et flic très angoissée dès que la nuit tombe… a eu un accident de la route qui l’a empêchée de devenir violoniste, son rêve… Elle enquête en parallèle sur une nouvelle enquête : un accident de voiture mortel.

Alex Recht : commissaire qui aime le terrain. A une femme qui joue un double jeu.

Joar : intrus ? corbeau ? trop parfait ? ennemi de Peder…

Une jeune fille partie en mission pour raisons personnelles, actuellement à Bangkok, mais sur le retour vers la Suède.

Ses parents assassinés ? Son père assassin de sa mère et suicidaire ?

Appartement : pas ou peu de traces de lutte, mais aussi un appartement sans âme, sans vie.

Un homme inconnu écrasé sur une route près de l’université. Dans ses affaires, de mystérieux papiers en Arabe.

Le père Jakob, prêtre, dépressif, se faisait faire des électrochocs. Il venait d’apprendre la mort par overdose d’une de leurs deux filles, 3 jours avant les faits.

Sa femme était-elle au courant ?

Est-ce vraiment un suicide ou un double meurtre ?

Quels étaient les ennemis de ce Jakob ?

Selon des témoins, le vieux couple était normal, banal, rien ne présageait un tel malheur…

La thèse de l’overdose de leur fille semble plausible…

 

“Hope for the best

Prepare for the worst”.

auteur de polars suédois

 

Les policiers suédois interrogent les relations personnelles et professionnelles des époux décédés.

Jakob défendait quand même avec ferveur les réfugiés… Qui lui en aurait voulu au point de le tuer ?

D’un autre côté, un complot étrange se prépare en secret : un homme (Ali?) serait enfermé dans un appartement avant d’accomplir une mystérieuse mission…

 

La Suède, terre d’asile ?

 

Il semblerait que le but d’Ali soit de trouver refuge en Suède puis de s’y installer avec sa famille.

 

Pourquoi la Suède ? Qui sont ses geoliers, un homme et une femme qui viennent très rarement dans sa prison… ? Qu’attendent-ils de lui en échange de faux papiers ?

 

Que se passe-t-il pour la suédoise à Bankgok ? Tous liens avec sa famille effacés, billet d’avion, chambre d’hôtel, clé usb, sac à main, ordinateur : volatilisés ? Subtilisés ?

 

 

Les +++

Le suspense démarre dès la présentation des personnages et de leurs points de vue. C’est à la fois troublant et cela éveille la curiosité, il y a une dimension supplémentaire. Le lecteur enquête sur les enquêteurs ! Il fait des suppositions, des liens qui ne sont pas vérifiés, il adore quand les personnages se disputent et cherche les raisons sous-jacentes, bref cela donne du relief, de la personnalité à ce livre ! C’est efficace, très très bien fait.

Une lecture très fluide, agréable récit très bien orchestré, tout en finesse comme une partition de musique classique. C’est très bien, aucune coquille, les noms ne sont pas trop difficiles à retenir comme on le crait parfois. On s’habitue vite, on retrouve qui est qui car on se représente bien chacun des personnages. Pourtant, c’est plus leur caractère qui est décrit que leur physique. J’adore la manière de les présenter, très progressive.

J’imagine parfaitement un bon film, un peu comme les Enquêtes du Département V ou Millenium…

Cela me rappelle un peu le feuilleton “PJ” que j’adorais regarder au milieu des années 2000 sur France 2, vous voyez lequel ? C’est le côté polar, équipe d’enquêteurs qui m’y font penser.

 

Les —

Trop court !

J’aurais adoré une suite, un second tome. Mais je me console en me disant que j’en ai un autre dans ma PAL, et que je n’ai pas encore lu le tout premier de cet auteur : Les enfants des cendres. Il a très bonne réputation, alors pourquoi pas…

Publié dans Chroniques diverses | Pas de Commentaire »

Kristina Ohlsson Les anges gardiens : Chronique par BPLF

Posté par bouquinsprlefun le 26 août 2017

 Kristina Ohlsson Les anges gardiens

couv26845246

 

En Suède, un corps démembré, avec des parties manquantes, a été trouvé dans une forêt. Un autre corps mutilé est retrouvé peu après, mais la date du crime est très différente. Trente ans d’écart.

Les enquêteurs interrgent des témoins parfois peu loquaces ou tout si:plement peu touchés par les histoires des défunts. La violence des faits, la date approximative et le mode opératoire sont à l’origine de plusieurs pistes.

 

Rebecca était une jeune femme très appréciée, étudiante, prof de baby gym, chanteuse dans une chorale, elle faisait une thèse et était très sérieuse, semblait-il. Que lui est-il arrivé ce soir où elle avait rendez-vous à une soirée universitaire ? Pourquoi a-t-elle été vue dans un bus partant dans la direction opposée à l’université, près de la maison de la radio de Stockholm ?

 

Alex et Fredrika savent que l’enquête va être difficile.

 

Théa est une vieille dame qui ne parle plus à personne depuis des décennies. La disparition de son fils est sans doute à l’origine de son mutisme… Les enquêteurs apprennent que cette dame était autrefois à l’origine de controverses. Serait-elle la clé d’une des affaires en cours ?

 

=> Un réel intérêt pour ce thriller très intéressant, j’ai vraiment été hapée par l’enquête, les accélérations, les interrogatoires, les personnages…

Les derniers chapitres sont très bien rédigés, très animés; denses, concrets, il y a de l’action.

Mes camarades mordus de lecture apprécieront car l’enquête surprend, elle est assez simple quand même et le côté thriller est plutôt léger. Les copains mordus de thrillers aussi apprécieront mais il est assez “soft”. Pour un livre suédois, enfin, il est facile à comprendre et on apprend vite à connaître les personnages, cela rend la lecture fluide et sans prise de tête.

Pour conclure j’ai trouvé l’intrigue particulièrement bien construite, intelligente et divertissante.

Publié dans Chroniques diverses, Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous