• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    août 2017
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

Les Nymphéas Noirs de Michel Bussi : mon avis très positif

Posté par bouquinsprlefun le 24 août 2017

Les Nymphéas Noirs de Michel Bussi

 

Un homme est découvert dans un petit cours d’eau, la tête dans l’eau, un matin très tôt. C’était un ophtalmo de Paris. Il a été tué trois fois, d’après le mode opératoire “apparent”. De trois manières différentes. Et laissé là à la vue de tous, un lieu de passage très fréquenté l’été : le lieu de Giverny où Monet, ce peintre impressionniste si réputé, venait jadis peindre ses toiles.

Le lieu de cette macabre découverte est donc un cadre hors normes, du point de vue géographique, historique et artistique.

 

A mon avis …

Chaque lecteur sera amené à faire un voyage. Un voyage dans toutes ses dimensions. Un peu comme un pèlerinage, comme dans une série télé, “Plus belle la vie” ^^ dans laquelle les voisins se méfient les uns des autres, la tension est palpable, le mystère, la menace d’un corbeau arrive, tout ça tout ça.

Aller à Giverny, apparemment, c’est un peu comme voir le Mont Saint Michel, les gorges du Verdon, les grottes de Lascault, les catacombes…. C’est réconcilier les gens qui détestent la peintures ou les enfants totalement réfractaires, désintéressés par l’histoire et les monuments que l’on visite les dimanches matins pluvieux. Il y a un peu une ambiance d’antan, avec les paysages, les personnages qui semblent sortis d’un Marcel Pagnol, par exemple. Cela fait “ambiance petit village”, mais village très fréquenté, très touristique, donc les pistes pour les enquêteurs affectés à ce crime sont vraiment variées. La pelote de laine est difficile à dénouer, et franchement, le jeu en vaut la chandelle.

 

Honnêtement, Giverny ne me disait rien, je déteste la peinture, ou plutôt, je n’y connais rien. Hormis les quelques musées que je connais, je ne m’intéresse absolument pas à Monet. Monet, je lui connaissais un ou deux tableaux, et encore. Cité par Kate Winslet dans Titanic avant la scène si sulfureuse où elle se déshabille. Et Giverny, franchement, ce ne serait pas mon lieu de villégiature si j’avais le temps d’y faire une halte l’année prochaine.

Mais j’ai vraiment apprécié cette histoire.

 

Au départ, j’avais acheté ce livre dans une gare, comme je le fais souvent en rentrant, je craque. J’avais commencé à lire dans le train, puis je me suis totalement désintéressée de ce livre. Certains sur le net détestent, d’autres adorent, j’ai vraiment abandonné. Je pense que mon livre était en sommeil depuis au moins un an et demi. Et puis je l’ai réouvert, et je suis très contente.

On passe du point de vue d’enfants de 10 ans à un point de vue de témoins trentenaires, et à une vieille dame, celle qui espionne un peu tout le monde de sa fenêtre. Et bien sûr il y a les flics. J’ai tellement aimé ce mélange. J’ai tellement aimé les faiblesses des deux flics, par exemple celui qui craque sur un témoin. Cela rend le livre un peu bucolique, romantique, c’est charmant. Le côté “experts d’art” n’est pas trop présent, c’est très agréable. Et enfin, je pourrais faire un parallèle avec “Un appartement à Paris” de Guillaume Musso (je sais qu’il est plus récent), où la clé réside aussi dans l’art, (lisez-le très vite il est bien aussi).

Michel Bussi est décidément un auteur incontournable de ces dernières années, j’apprécie beaucoup.

Dans ce Nymphéas je me suis bien moins ennuyée que dans d’autres Bussi, par exemple Un avion sans elle qui est long à démarrer. Le prochain sur ma liste est sans doute le violet. Oui, ma mémoire me joue des tours…

 

Pour conclure, ce livre vous envoûte, vous emporte, vous empoisonne, vous vous y ATTACHEZ rapidement (comme à Christophe Maé). Il est à la fois énervant, mystérieux, sombre et multicolore, il est incroyable. La fin est tellement exaltante, impressionante, évidente ! A vous de jouer !

  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous