• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    juin 2017
    L Ma Me J V S D
    « avr   juil »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    2627282930  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Romans
  • > Un appartement à Paris de Guillaume Musso par Bouquinsprlefun

Un appartement à Paris de Guillaume Musso par Bouquinsprlefun

Posté par bouquinsprlefun le 18 juin 2017

Un appartement à Paris de Guillaume Musso

Chronique de Bouquinsprlefun

 thDHMGSQZW

Il y a au moins 12 ans, j’ai commencé à lire les livres de ce Français dont on ne connaissait pas grand chose. Un peu comme Mylène Farmer (pardon pour ce rapprochement atypique). Un tantinet singulier, peu enclin à parler de sa vie privée, je voyais cet auteur comme un “mythe”, quelqu’un qui écrivait si bien ne pouvait pas “en plus” être sympathique ! Car le mystère était grand, on ne parvenait pas très bien à le cerner même dans des interviews de la presse de l’époque.

 

Je me suis bien fourvoyée ! J’ai rapidement compris que je tomberai sous le charme de ses romans mêlés de romance, d’humour, d’enquêtes policières, d’aventure, de cette passion pour les Etats-Unis… Et que cet auteur me convenait réellement, tant par les livres que par le personnage.

 

Assez proche de ses lecteurs, apprécié par des femmes de tous âges, qui s’identifient facilement à quelques héroïnes, je trouve cet écrivain remarquable. En plus d’être humble et discret en public, me semble-t-il,, il garde les pieds sur terre.

 

Vivre de son art n’est pas chose facile. Pourtant, Musso a su s’imposer année après année parmi les auteurs qu’on qualifie de “populaires” alors qu’ils sont juste auteurs de best-sellers. Je me demande si le qualificatif leur plaît ou leur déplaît. Le principal c’est qu’ils puissent vivre de leur plume, et s’ils peuvent en vivre aisément, tant mieux pour eux. Je préfère des têtes bien pensantes qui jouent de leur personnalité et leur intelligence pour manager avec parcimonie ce qu’ils dévoilent aux médias “populaires” que des footballeurs aux dérives habituelles étalées dans de petits magazines à lire sur la plage… Il y a une nette différence entre leurs façon de gagner de l’argent.

 

Bien que Musso ait vendu énormément de livres dans le monde (j’adore les couvertures de ses écrits dans toutes les langues), il a su garder la même qualité d’écriture, voire s’améliorer au fil des récits. D’après moi, au début, ses livres étaient plus réservés à des femmes qui aiment les romances plus “nian-nian”, alors que maintenant, traduits et diffusés à des millions d’exemplaires, il parvient à s’imposer parmi un lectorat bien plus étendu et plus varié. Musso est devenu un incontournable de la sphère littéraire française et je ne suis certainement pas la seule à attendre chaque sortie et à savourer chaque chapitre qu’il écrit…

 

Plaire au plus grand nombre ?

 

Ce qui est très fort chez G. Musso, ce sont les mélanges des genres, les lieux toujours dépaysants pour les lecteurs français qui, comme moi, rêvent de s’expatrier aux USA, ou d’y faire au moins un tour pour les vacances. Il a aussi cette façon d’emporter le lecteur avec les personnages, dans une quête, à la fois avec un but important et sérieux, et de porter aussi une espèce de “quête de dépaysement”, comme si le lecteur accompagnait les personnages en tant qu’invité, que touriste, que cousin germain arrivé là un peu par hasard mais qui raccroche les wagons avec plaisir. Musso est brillant car il parvient à donner à tous l’envie de suivre les aventures des personnages au caractère tranché et attachants tout à la fois. Hommes et femmes, il y en a pour tous les goûts. Et surtout, il a le don pour l’imagination, il se renouvelle sans cesse et ses livres ne sont que meilleurs à chaque fois. Sa plume se diversifie, s’intensifie : il parvient à écrire très efficacement et ajouter énormément de suspense, de surprises, d’utilité à ce qu’il fait. On ne s’ennuie jamais. On s’expose, on se livre, on se laisse manipuler avec joie. J’ai adoré le livre Demain, ainsi que La Fille de Papier, de véritables coups de coeur. Mais ce dernier roman, Un appartement à Paris, est vraiment mon favori à ce jour…

 

Un appartement à Paris : roman, thriller, Cold Case… faites entrer l’accusé ?

 

 

En ce dimanche matin, je n’avais qu’une obsession : finir à tout prix le dernier roman de Guillaume Musso, qui m’accompagnait depuis deux semaines, jour et nuit !

Je suis tellement contente de l’avoir lu que j’ai du mal à réaliser que cette histoire s’arrête. Ce serait magique d’avoir un deuxième tome…

Alors voilà. J’ai tout de suite allumé mon ordinateur pour vous en faire une chronique. Et réagir à chaud. (Humour d’un jour de canicule avec coup de soleil rouge fluo).

 

De quoi s’agit-il ?

 

Madeline est une ancienne flic fragile et déprimée. Gaspard est un peu gauche, alcoolique, à fleur de peau. Ils vont se rencontrer dans un appartement loué pour quelques jours, sans se douter qu’ils vont devoir faire plus que cohabiter.

L’ancien propriétaire, un peintre un peu farfelu qui avait baigné dans la petite délinquance durant sa jeunesse, les a non seulement réuni sous un même toît, mais leur a aussi donné une mission… Celle de retrouver l’assassin de son fils Julian, enlevé et tué devant les yeux de sa mère, Pénélope.

 

 

C’est à la fois un thriller et une histoire qui vous fera penser à deux flics qui se détestent et que l’on veut absolument voir finir ensemble, comme Brennan et Booth, ou Benson et Stabler, par exemple… mais toutes les histoires ne finissent pas toujours comme on veut qu’elles finissent !

Ce qui est intéressant ici, c’est qu’il y a à la fois une enquête rouverte comme un Cold Case qui au départ paraît vain voire inutile, mais qu’il y a en plus cette animosité entre les deux enquêteurs improvisés, entre compétition et trahisons, qui met du piment et de l’accélération dans l’enquête, à la fois de manière plutôt humoristique et sérieuse. C’est étrange comme ces paradoxes sont bien articulés, pour notre plus grand plaisir. Le suspense agit instantanément, le livre est rempli de descriptions très subtiles, les mystères sont de plus en plus grands et de plus en plus intéressants. Un peu à la Da Vinci Code, le peintre laisse découvrir comme un jeu de piste, c’est un pur moment de bonheur. Les fragilités, l’humanité des personnages principaux mais aussi des témoins, des policiers qui avaient pris l’affaire, des éventuels suspects, font de ce livre un thriller très intéressant, renseigné, tout est vraisemblable, logique, tout tient la route. Il est important de se dire que l’auteur se met à la place du lecteur pour préparer des rouages assez complexes et faire durer le suspense au maximum. J’aurais apprécié un tout petit peu plus d’action ou de moments tels qu’à l’école maternelle ou à la toute fin… Mais le mélange du côté “romance” et “enquête” à la fois m’a fait oublier cela ! Un réel coup de coeur… que ça va être difficile d’attendre le prochain ! Merci Guillaume Musso pour ce moment.

 

C’est tout. Pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous