• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    mars 2016
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Aventure
  • > California de Lisa Hubert-Hugoud : récit de vie présenté par Bouquinsprlefun : coup de coeur

California de Lisa Hubert-Hugoud : récit de vie présenté par Bouquinsprlefun : coup de coeur

Posté par bouquinsprlefun le 3 mars 2016

California de Lisa Hubert-Hugoud

 

Un récit de voyage qui m’a sincèrement et profondément touché et enthousiasmé. Il y a longtemps que mon rêve est de partir aux USA durablement. Ce récit m’a fait rêvé et m’a vraiment confirmé mon envie de vivre ma propre expérience, faire mes propres rencontres, décider de mon parcours et en profiter pour la vie.

Différents aspects sont mis en perspective : codes sociaux, vestimentaires, culturels, linguistiques, économiques, dérives du tourisme, dangers, exposition à la part « Tiers-monde » de ces grandes villes que sont San Francisco, Los Angeles, San Diego, Las Vegas,  Phoenix, Houston, New Orleans, en particulier.

Les personnages rencontrés au fil des expériences : j’ai adoré.

Non seulement car ils sont très réalistes et très bien présentés, avec honnêteté, précision, qualité du style. Mais en plus, j’y ai vu des personnages que je connais. J’ai vu en Jorge un ami de fac, qui lui aussi fait de l’humanitaire et est vraiment, vraiment fiable, gentleman, généreux, gentil, et avec une forte envie de défendre ses convictions personnelles. Et il s’appelle Jorge… Ca m’a vraiment plu ! Serait-ce le même Jorge ? Non, je ne pense pas. Il est unique !

What else, à part ça ?

J’ai vraiment ressenti les choses à la place de la narratrice, notamment lorsqu’elle se pose des questions sur le sens de son voyage, ses relations avec ses nouvelles rencontres, sa réputation due à sa nationalité française, ses doutes quant au bien-fondé de voyager toute seule, sa capacité à assimiler la langue et à penser dans cette langue au lieu de penser dans sa langue maternelle… La douleur des adieux avec ces inconnus qui étaient devenus très chers à son cœur… Tout cela m’a vraiment paru réaliste, très proche de mes attentes par rapport à un tel voyage.

Je ne lis pas beaucoup de récits de voyages, le dernier était certainement celui d’Anna Elle Prado qui a une double entrée, le voyage, oui, mais dans une quête très profonde et sérieuse.

J’ai vraiment, vraiment accroché, ce roman, California, correspond totalement à mes attentes et je ne rêve que d’une chose : partir également. Mais je n’aurai pas le cran de le faire toute seule. Je pense réellement qu’il faut quelqu’un qui partage le même rêve, même si on en arrive à se détester continuellement.

J’adore les passages « Voyager seule, c’est …  » qui sont tellement vrais ! Quelle expérience de vie, on a l’impression que la narratrice a pris des années d’expérience de la vie en un temps record, qu’elle a beaucoup grandi, pris de l’assurance.

Petits bémols : j’aurais apprécié une plus longue explication à la fin, une plus longue conclusion, voire un aparté avec les lecteurs qui désirent se lancer dans une telle aventure, en « freestyle » comme elle. Et bien sûr, la dernière ville visitée : j’aurai tellement aimé avoir un final plus détaillé, qu’on m’en dise plus sur la ville de mes rêves… mais c’est comme le voyage, finalement, parfois il y a des déceptions, ça ne rend pas le trajet moins intéressant ! Autre conseil : j’aurai adoré, mais alors adoré un petit guide, un petit manuel « conseils si vous aussi partez seul(e) sans préparation : éviter ceci, éviter cela… » cela aurait apporté une touche d’humour tout en gardant le sérieux du récit. « Manuel des castor-junior » remasterisé ! D’autre part j’aimerai bien l’avis de l’auteure maintenant, en prenant du recul : est-elle restée en contact avec certains « inconnus des U.S.A », a-t-elle accueilli des voyageurs à son retour en France, que lui reste-t-il maintenant comme souvenirs, a-t-elle écrit ce récit sous forme de journal pour se remémorer la chose, l’a-t-elle publié pour ça et uniquement pour ça ? Que ferait-elle différemment s’il fallait le refaire ? Va-t-elle se lancer dans une autre aventure à un endroit du globe différent ? Pourquoi ? Etc etc. Je veux bien un petit topo SVP ;)

 

 

Thèmes soulevés :

Rêve Américain ou Cauchemar ?

Chance / Malchance ?

Rencontres qui déterminent, quelle destinée ?

faire ses propres choix : quels risques ?

 

Pour conclure, il me semble très important de soulever un point qui n’est qu’un détail mais qui pour moi est vital : la nécessité de se lancer et de faire des choix dans la vie. J’ai longtemps attendu que les gens fassent des choix pour moi, à ma place. Tu veux regarder quel film ? Oh, n’importe, j’adore les films d’action pourris de toute façon. Comme si mes choix étaient juste là en fond de toile, pour faire joli. Faire plaisir aux autres avant moi. Faire comme les autres pour plaire à la majorité. N’importe quoi. C’est en faisant des choix et en les assumant qu’on avance. Qu’on se plante ou non, les retombées nous iront tout de même bien dans la figure et pas dans celle des autres. Faire des choix, c’est s’imposer, avoir confiance en soi, aller jusqu’au bout des choses. J’espère avoir le courage de me lancer pour partir aux Etats-Unis ou en Australie avant de quitter cette terre. Seule ou pas, avec ma famille ou pas. Je pense qu’il faut le faire, comme un pèlerinage, comme une aventure qui donne des forces pour la vie. Merci encore à l’auteure pour sa confiance, sa gentillesse et pour la qualité de son récit que j’ai vraiment envie de vous recommander, cher lecteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous