• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    novembre 2015
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 6 novembre 2015

« Rose » d’Ismael Nalub

Posté par bouquinsprlefun le 6 novembre 2015

Rose

Ce polar déroutant est plutôt intéressant sur le fond, mais légèrement raté sur la forme.

Thomas est un inspecteur français qui s’ennuie ferme. On lui donne une nouvelle enquête qui lui paraît totalement banale au départ. Sauf qu’il y a une victime dont la mort paraît rapidement suspecte. Pour une vieille dame de 85 ans, décédée dans l’incendie de sa maison, cela lui semble assez étrange. L’enquête met en évidence le fait que la victime serait décédée avant l’incendie, étouffée dans un sac plastique. Il s’agit donc d’une enquête intéressante pour Thomas, qui, encouragé par son patron, se met à procéder à l’enquête de voisinage, envoyer des indices au labo, et non sans intérêt pour la gent féminine, à retourner voir à plusieurs reprises la jeune voisine de Jeanne, la victime.

Et c’est parti pour une virée en Angleterre, plus précisément à Brighton, avec le patron. Chose exceptionnelle, puisque le dit patron ne prend jamais la peine d’aller sur le terrain. A Brighton, pas le temps de faire du tourisme, Thomas mène l’enquête en vrai professionnel et prend des risques non contrôlés. Plusieurs fois kidnappé, suivi, frappé, tout cela vire au cauchemar, tant physiquement que moralement. Le mystère s’épaissit à mesure qu’il avance. Le patron, qui était mystérieux mais ne semblait pas suspect jusque-là, est-il entièrement au-dessus de tout soupçon, ou le manipule-t-il ? D’étranges indices lui font croire ŕ la seconde version… Et s’il avait raison ?

 

Les + : le thème principal sous-tendu par l’enquête : la guerre de 39-45. Le lieu choisi pour l’aventure : la ville de Brighton que j’adore, avec ses façades aux couleurs vives et sa fête foraine. J’ai vraiment apprécié. Et le tout début du livre, aussi, qui amène un peu un conte de fées qui va rapidement se transformer en polar bien mystérieux. J’ai aimé les différents mystères, mais j’aurai apprécié un peu de creuser certains personnages, assurément celui de ROSE puisque le titre du livre est ROSE. Sinon, il n’y a pas d’oublis, le récit est construit et réfléchi. Aucun personnage n’est oublié. La fin est chouette, on ne tombe pas dans une fin ennuyeuse et classique.

Les – : malheureusement, j’ai été très gênée par les erreurs d’orthographe et le style très inhabituel de ce roman. En effet : les reprises sont trop lourdes. Je m’explique : il y a très peu de reprises pronominales mais l’auteur répète sans cesse les mêmes sujets dans les phrases, donc le livre est deux fois plus long qu’il ne devrait l’être. Dans le sens où, si on avait plus de synonymes, de groupes pronominaux et de ponctuation pour faire des pauses, on sentirait plus de légèreté à la lecture. D’autre part, je note quelques incohérences dans le récit : à un moment Thomas est avec son patron, il lui donne une clé et l’auteur oublie de dire que le patron disparaît. ET surtout, trop de passages secrets tuent le passage secret. L’effet est vraiment trop lourd, on en a marre ! On ne sait plus à quoi servent ces passages, c’est un peu trop irréaliste, de même que les interrogatoires de Thomas qui durent parfois 30 secondes sans qu’il n’ait rien appris de neuf ! Il repart de chez les témoins… sans aucune info !

Un bilan un peu mitigé donc, mais le récit est bien mené. Je recommande aux amateurs d’histoires qui surgissent du passé, de nombreux personnages, de l’environnement de Brighton aussi, avec des stéréotypes très kitsch mais qui divertissent bien.

Publié dans Romans, Romans policiers, Thriller | Pas de Commentaire »

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous