• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    août 2015
    L Ma Me J V S D
    « juil   sept »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

La Tour de Sélénité d’Arnaud Codeville

Posté par bouquinsprlefun le 23 août 2015

La Tour de Sélénité d'Arnaud Codeville  dans Romans 51nn0vyezgl._aa324_pikin4bottomright-5722_aa346_sh20_ou08_-300x300Il fut un temps, je me passionnais pour les séries policières. Tout y passait, mes préférées étant bien sûr CSI, Criminal Minds, New York Unité Spéciale, NCIS, Bones et j’en passe et des meilleures. J’étais à fond dans les enquêtes, j’aimais bien les rapports entre témoins, victimes, policiers etc. Et le charisme des inspecteurs faisait que j’étais très, très à l’heure lorsque les nouvelles saisons arrivaient. Mais ça, c’était avant. Avant les rediffusions que je commence à vraiment connaître par cœur, dans les langues de Shakespeare et de Molière ! Marre marre marre des rediffusions. Je suis donc en quête de nouvelles séries. Mais ne me parlez pas d’Under The Dome, je n’y comprends rien, ni aux livres, ni à la série. Pire que Lost. Ou pas.

En ce moment, j’ai l’impression de passer à l’étape supérieure. En effet, depuis mes lectures de Stephen King en 3ème, j’avais compris que j’aimais bien ces histoires légèrement dégoutantes et qui vous donnaient la chair de poule à une heure du matin quand tout le monde dort. Par contre, les films d’horreur, niet. Je déteste ça. J’ai dû en voir trois ou quatre en tout !!! Gotikha, Carrie, Belphégor, Souviens-toi l’été dernier ou encore … ben c’est tout !!

Alors comment cela se fait-il que j’aime autant ces livres bien dégueu et bien sanglants, ceux qui vous choquent, que vous vous obligez à finir pour pouvoir « refermer ces horreurs » et vous mettre à l’abri de l’assassin, seule solution pour vous protéger que de lire jusqu’à la dernière page ? Je ne sais pas du tout, je sais une chose : je suis certaine que je n’ai pas « peur » dans la vie réelle, que je fais bien la distinction entre le livre et le réel, mais je pense que l’envie de frissonner, de mener l’enquête, et de savoir ce qui se passe est plus forte que la « peur ». Il y a plusieurs choses qui font peur dans les livres : l’effroi, l’horreur, les machinations diaboliques, les monstres cachés dans l’ombre. Le fait est que plus c’est effrayant, plus je les lis. Rien à voir avec les « fais-moi peur » ou « chair de poule » qu’on lit à partir de 10 ans ! Du coup, je me demande si ce n’est pas venu du fait que j’aimais bien les séries policières, mais que mon domaine grandit un peu, que je m’éloigne des lectures pour « jeunesse » et que j’essaie d’explorer des domaines plus réalistes tout de même. J’ai hâte de voir le téléfilm d’Harlan Coben, joué avec Alexandra Lamy en rôle principal cet automne. (J’avais écrit un article dessus). En tout cas je suis certaine que j’aime lire ces thrillers ou autres livres d’horreur d’une traite, comme ça je peux m’endormir sereinement ^^ et je ne fais jamais de cauchemars après !

 

La tour de Sélénité est un livre incroyable.

C’est l’histoire d’Adel, un prof de lettres, qui s’installe dans une nouvelle ville un mois avant la rentrée des classes. Entouré de ses nouveaux collègues, il va faire sa rentrée à peu près normalement. Pas de chance avec son ex-femme qui lui refuse le droit de voir leurs enfants.

Un jour, deux de ses collègues partent en expédition dans un village à 700 kilomètres, pour remettre en état et explorer un phare que l’université va acheter. Il s’agit d’un collègue d’histoire et d’une collègue de SVT, qui partiront accompagnés de deux élèves. Puis, plus rien. Aucune nouvelle de cette équipe.  Il décide donc de se rendre sur place et essayer d’élucider le mystère de ces personnes disparues. Trois autres personnes se joignent à lui… ils reviendront changés à jamais…

 Mes impressions

Un coup de cœur pour ce roman TERRIBLE ! Il est génial, je n’ai pas pu m’en détacher durant les 100 dernières pages, j’ai vraiment aimé. Une écriture très fluide, beaucoup de dialogues, des inventions incroyables jusqu’à la fin. On n’en sort pas indemne, on adore les péripéties, on sait depuis le début qu’il y aura une histoire de revenants peut-être, ou bien on se demande ce qui va arriver dans l’appartement d’Adel, on sait vraiment qu’une histoire pas claire s’est jouée et/ ou va se jouer… Super. Peut-être un peu long au départ, car il faut bien poser les jalons de l’histoire, mais dès qu’on arrive au voyage, au champ lexical de la mer, moi, j’embarque ! Je suis le roman, le roman me suit partout, je suis curieuse de connaître les tenants et aboutissants… j’aime vraiment beaucoup. Enfin un roman où il y a de l’action, on ne devine pas du tout ce qui est arrivé, on a presque les odeurs et le vent dans les cheveux, on se croirait dans le phare… un must-have ! A découvrir rapidement !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous