• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    mai 2015
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 19 mai 2015

MERCI

Posté par bouquinsprlefun le 19 mai 2015

MERCI dans Qui suis-je ? 19-o51

Publié dans Qui suis-je ? | Pas de Commentaire »

L’Hebdo du 20 mai ! Comparaison de deux romans ;-)

Posté par bouquinsprlefun le 19 mai 2015

L'Hebdo du 20 mai ! Comparaison de deux romans ;-) dans Chroniques diverses 71xj4krxvbl-189x300double-sens-un-road-trip-avec-mon-ex-579757-250-400-200x300 Marc Lévy ; Laren Barnholdt dans HEBDO

Pour ce nouvel Hebdo, je vais vous parler de ces deux romans qui peuvent être comparés sous plusieurs angles. Je ne dis pas avoir une liste exhaustive mais j’ai apprécié la lecture des deux livres. Je compte sur votre participation, vos réactions au bas de ce post :-) N’hésitez pas à y apporter vos analyses. Plus on est de fous, plus on lit ^^. Ok je sors.

J’ai connu Marc Lévy au début de sa carrière d’écrivain, après la folie de son « Et si c’était vrai? » et depuis j’aime ce personnage, j’aime SES personnages et j’assume entièrement, même si on dit de lui tout et n’importe quoi, il m’impressionne. A tel point que je me suis conduite comme la dernière des idiotes lorsque j’ai eu la chance de le recontrer en dédicace. Un idiote, muette, hyper timide, bref, rencontre ratée, à refaire pour me rattraper ! ^^ Et vous, ça vous arrive aussi de rencontrer des auteurs que vous admirez et de regretter vos réactions ? N’hésitez pas à venir en discuter sur ce post !

Lauren Barnholdt, je ne connaissais pas du tout. On m’a offert ce livre récemment (Merci JUJU, tu me connais par coeur !!) et du coup j’ai tout de suite filé à ma bibliothèque et j’ai comparé les deux couvertures. N’est-ce pas étonnant ?

Je ne suis pas là pour polémiquer, juste pour les comparer et donner mon avis, le thème ce n’est pas de dire « qui a copié qui ? » ni quoi que ce soit, on est là je le rappelle pour lire, partager et se donner des idées de livres à lire, partager des lectures communes ou encore se donner des conseils de lecture. Je suis ouverte aux critiques tant qu’on respecte les avis des uns et des autres ;-)

Petite présentation

 Paru le 24 Avril 2014 chez Lafont, le Marc Lévy est super sympa car il vous emmêne dans une histoire passionnée, familiale, et une aventure, une quête de la liberté sur fond d’histoire des Etats-Unis. (J’adore les Etats-Unis, vous trouverez un article spécifique dans ma rubrique « Non classé » si vous aimez aussi :-)

Paru le 18 Mars 2015, celui de Lauren Barnholdt est vraiment frais, sympa aussi, et on sait immédiatement de quoi il va parler. Histoire d’A. … pas totalement terminée. On le voit à la couverture !!!

 Les ressemblances des couvertures :

Alors c’est vrai que c’est flagrant, sur deux couvertures, on voit immédiatement qu’elles invitent toutes deux à un voyage, thème frais, attractif, plutôt d’été. Le lecteur lambda sait immédiatement où il va, peu de surprises certes mais ça fonctionne toujours. Les deux couvertures contiennent une superbe voiture rouge. Ceux qui connaissent les Marc Lévy, peut-être avez-vous lu « Le voyage de Monsieur Daldry » et faites-vous comme moi la comparaison avec la voiture de Daldry ?  Les deux voitures font « style américain années 50-60″, et les deux décors font « road trip, route 66, biking, petit diner au bord de la route entre potes… ^^ et le lecteur achète. Franc succès pour M. Lévy en tout cas.

 Les ressemblances du récit :

Les thèmes sont assez ressemblants, le voyage, l’évasion, le but de l’auteur étant sans doute de faire rêver, donner l’impression d’un voyage, de liberté, d’aventure. Enormément de points communs, les situations, les lieux, l’attachement que l’on aura tout au long du livre. Tout cela en commun dans les deux livres.

 

Résumés :

Marc Lévy : « Un autre idée du bonheur  :

Philadelphie. Au premier jour du printemps 2010, Agatha sort de prison, mais pas par la grande porte. Après trente ans derrière les barreaux, il ne lui restait que quelques années à faire. Alors pourquoi cette évasion ? Dans une station-service proche du campus, elle s’invite à bord de la voiture de Milly et l’entraîne dans sa cavale sans rien lui révéler de sa situation. Dotée d’un irrésistible appétit de vivre, Agatha fait voler en éclats la routine confortable de Milly. Vingt ans les séparent, mais au fil du voyage les deux femmes partagent ces rêves qu’il n’est jamais trop tard pour réaliser et évoquent ces amours qui ne s’éteignent pas. Cinq jours en voiture à travers les États-Unis? À chaque étape, une rencontre avec un personnage surgi du passé les rapprochera du secret d’Agatha. Jusqu’où devons-nous aller dans notre quête insatiable du bonheur? À quoi ne faut-il jamais renoncer ? À quoi ne faut-il jamais renoncer?

Dans ce roman, Marc Levy réaffirme notre besoin inconditionnel de liberté et nous fait aussi découvrir un pan méconnu de l’histoire américaine.MARC LEVY est l’auteur de 15 romans, traduits en 49 langues, et vendus à plus de 30 millions d’exemplaires à travers le monde.

Lauren Bernholdt « Double sens » :

Leur road-trip aurait dû être parfait… s’ils n’avaient pas rompu quelques jours plus tôt ! Pour Jordan, Courtney a renoncé à sortir avec son meilleur ami alors qu’elle avait enfin décidé de sauter le pas. Et voilà que Jordan l’a trompée avec une autre sur Internet. Enfin, trompée… pas vraiment, puisqu’il a rompu avec Courtney avant. Mais ça n’excuse rien ! Et il faut encore qu’ils traversent les Etats-Unis ensemble. Trois jours dans la même voiture… L’enfer. Selon Jordan, Courtney…- est psychorigide- et elle est flippée (c’est vrai)- et en plus elle écoute de la musique pourrie (de la pop !) Jordan a trahi Courtney. Enfin, pas vraiment. Il avait de bonnes raisons de la quitter. Mais il n’a pas le droit de les lui dire… Alors à la place, il s’est inventé une fausse petite amie. Et le comble, c’est qu’il l’aime encore, c’est évident. Selon Courtney, Jordan…- est un menteur- et il est toujours en retard (c’est vrai)- et en prime, il écoute de la musique pourrie (du rap !).

Les différences du récit : les valeurs familiales pour l’un, les valeurs sentimentales pour l’autre. De plus, chez L. Barnholdt, on a le goût de la liberté alors qu’au départ chez M. Lévy tout n’est pas vraiment rose. On pourrait largement produire des feuilletons, vous savez, ceux qui viennent aux heures creuses de l’après-midi, car les histoires sont réalistes et sympathiques, peu de décors nécessaires, pas d’effets spéciaux ^^ on s’y croirait. Evidemment il y a plein de différences, le contexte, l’intrigue, le but est différent. Chacun sa force, son style d’écriture, son tempo. On ne s’ennuie à aucun moment. Le roman de Lévy est plus long. L’autre se lit presque en une journée. Un an d’écart entre les deux publications. Chez Lévy, deux types de lecteurs peuvent s’identifier puisqu’il y a deux personnages principaux, une jeune et une moins jeune, avec une expérience difficile de la vie. Il se présente donc de manière plus universelle et plus accessible en terme de lectorat.

Mes réactions :  Je dirai que la différence réside dans les domaines de prédilection, l’âge, les affinités des lecteurs : Si le lecteur aime plutôt les livres jeunesse, je lui conseillerai plutôt de lire « Double sens » car l’héroïne est bien plus jeune et l’histoire plus romantique. Chez Levy, on a plutôt une histoire construite de longue haleine, on est aussi plongé dans l’histoire américaine, (ce que j’aime énormément pour ma part ;-) ). Et cela conviendrait mieux à des lecteurs qui n’aime pas le genre « young adult » (jeune adulte).

Je penche plus pour le Marc Lévy parce qu’il est plus construit en amont, plus « pensé » avant d’avoir été écrit, plus approfondi et l’histoire semble plus intéressante. On ne sait pas comment il va finir, alors que l’autre, on s’en doute un peu ^^. D’autre part, non, je n’ai pas lu ce Marc Lévy de manière subjective, c’est vraiment mon avis objectif, je le trouve plus abouti. Plus de rythme, d’envie de le continuer, prise de risques, plus d’inventivité et de vocabulaire ! 

Et vous ? Quelles sont vos réactions ? Lequel avez-vous envie de lire en premier ? Les avez-vous déjà lus ?

Merci de votre visite et à bientôt !!

Publié dans Chroniques diverses, HEBDO, Romances, Romans | Pas de Commentaire »

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous