• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    avril 2015
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

Le jour où j’ai appris à vivre de Laurent Gounelle

Posté par bouquinsprlefun le 28 avril 2015

Le jour où j'ai appris à vivre de Laurent Gounelle dans Romans 41YvzxcXHvL

 

C’est l’histoire d’un homme, divorcé, associé à un ami et à son ex, un enfant.

Un jour, il se balade et une bohémienne vient le voir pour lire l’avenir dans sa main.

Lorsqu’elle lui lance un regard terrible, prédisant certainement quelque chose de mauvais,

il cherche à en savoir plus.

Lorsqu’une autre bohémienne qu’il retrouve volontairement lui explique qu’il va mourir et

le laisse planté là, il réfléchit.

Il part chez sa tante, se « mettre au vert » dans une maison qu’il connaissait étant enfant et essaie de se ressourcer.

Il réfléchit à la vie, et là, c’est génial.

Le lecteur se sent à la fois philosophe, spectateur, et personnage.

En effet, les discussions avec sa tante sont hyper intéressantes. On est attiré à la fois par une superbe histoire et des tonnes de réflexions sur la vie, sur le bonheur, sur le fait de prendre conscience

de la chance que l’on a de vivre sans soucis réels. Car on relativise tellement grâce à ce livre! 

Citations

« Trouver le bonheur, répéta pensivement Jonathan. « 

Il prit une gorgée de thé. Sa chaleur était suave et parfumée. La lumière déclinait lentement autour d’eux. Au loin, la surface de l’océan reflétait les dernières lueurs du jour qui se peignaient sur le ciel dans des tons roses et orangés. Le jardin, baigné dans un calme remarquable, respirait la sérénité. Même les oiseaux semblaient savourer en silence la beauté du moment. [...]

« C’est devenu culturel, tu vois, reprit Margie. C’est en nous, maintenant. On nous a conditionnés à ça. Et après, on en arrive à ce que tu décrivais il y a deux minutes : la satisfaction de tes désirs est ce qui te fait avancer dans la vie, disais-tu. Tu réalises ? Tu vois à quel point on est conditionnés ? Et après, on se tue au travail pour ça, sans réaliser qu’on n’a pas besoin de tout ce après quoi on court…. »

 

Une bouffée d’oxygène, d’ondes positives et d’espoir en quittant ce livre.

Une fois de plus, L. Gounelle est génial dans le style, le récit, l’atmosphère qu’il crée.

On se pose les mêmes questions, on réfléchit aux mêmes buts, on repense à nos erreurs, au temps qui passe, aux personnes qui nous entourent et à nos doutes quant à leur fidélité, ou encore à leur vision des choses sur la vie,  on a envie de profiter vraiment de chaque instant en lisant ce livre. Certes, on sait que la vie est courte, qu’on en fait parfois trop, parfois trop peu et que le temps file à une vitesse folle. Mais on prend conscience de plein de choses, des petits détails, nos accoutumances aux réseaux sociaux et les raisons de ces accoutumances. Tout est bien expliqué on prend un peu de maturité.

On en redemande lorsqu’on termine la dernière page.

On recommande à fond lorsqu’on termine la petite chronique !!!

Lus aussi et à lire absolument : L’homme qui voulait être heureux. Une pure merveille.

et « Dieu voyage toujours incognito » : encore mieux !!!! des incontournables pour avoir le

sourire et la forme après un livre. Surtout dans celui-ci où le narrateur est totalement

déprimé au départ ! ^^

 dans Romans

 

Publié dans Romans | Pas de Commentaire »

Mon petit paradis des livres d’occasion

Posté par bouquinsprlefun le 18 avril 2015

Mon petit paradis des livres d'occasion dans Chroniques diverses livre-d-horizontal-de-for%C3%AAt-d-automne-d-automne-de-rayons-de-soleil-22369999

J’ai un aveu à vous faire. Je suis devenue totalement addict d’un site internet. Il s’agit d’un site de vente de livres d’occasion, (et la nouveauté ce sont les livres neufs). Basée en Gironde, la gérante est sympathique et vous apporte toujours un petit « plus ».  Superbement organisée, rapide et fiable, je la recommande à quiconque aime lire et en plus, à prix super intéressants.

Sillonnant la France pour récupérer de petits trésors à ajouter à votre bibliothèque, Stéphanie est vraiment une professionnelle au top. Elle m’a même téléphoné lorsque je lui ai dit avoir remarqué une faute de frappe minuscule sur son site. Des disponibilités si vous cherchez quelque chose de précis. J’ai eu la chance de profiter d’un service personnalisé lorsque j’ai parlé de mes penchants pour la littérature anglophone. Elle me les a réservés  ;-)

D’énormes quantités de livres toujours renouvelées, de nombreuses offres, nouveautés, sagas complètes, auteurs en vogue actuellement.

Du peps, des mises à jour très récentes, un site girly et attrayant !

Un site très clair et bien fait. Case « recherche » si vous avez des auteurs favoris, de très nombreux genres, par exemple les Romans, romans policiers, bit-lit, Romances, ou vous trouverez votre bonheur, c’est certain. Des facilités à passer commande, même si on ne maitrise pas trop internet, frais de port offerts de temps en temps, livres parfois en double, vous craquerez forcément …

Accessoires de folie ! Par exemple : porte-clés, marque-pages, et surtout des pochettes pour protéger votre livre et l’emmener partout dans votre sac ! Je viens de bénéficier d’une superbe offre et d’en recevoir une de ma couleur préférée ! (une photo très bientôt). Je suis euphorique !!! ^^ trop belle pochette fermée par bouton-pression, épaisse et en relief, toute douce, et faite maison !MERCI Bouquins-occaz ! http://bouquins-occaz.fr/

Une proposition surprenante, à tester si vous êtes aventurier ;-) il s’agit de box surprises avec 3 livres, en fonction de vos goûts et vos choix précédents, pour un prix très raisonnable.

Modalités de paiement différentes, colis très bien emballés et avec plein de surprises ! J’ai reçu par exemple des sachets de thé, petits sachets de bonbons, sucettes et chocolats de renom depuis environ un an que je suis cliente, je crois.

J’arrête là et vous laisse découvrir cette plate-forme de bonheur ^^

Bref, un petit paradis irréprochable question qualité-prix, choix des livres qui sont parfois super récents et notamment grâce à des trilogies complètes, ce qui fait que vous trouvez toujours des livres que vous vouliez absolument lire…

A bientôt et n’hésitez pas à commander et à me donner vos impression par la suite ;-) )))

image.axd Bons plans livres dans Chroniques diverses

Rendez-vous sur http://bouquins-occaz.fr/

Publié dans Chroniques diverses | 5 Commentaires »

Piqûre de rappel !

Posté par bouquinsprlefun le 18 avril 2015

Je rappelle que vous pouvez retrouver mes deux romans déjà publiés sur le site Edilivres.

J’avais écrit ces romans vers l’âge de 16-17 et 18 ans.

N’hésitez pas à les commander et à me les remettre pour dédicace !!!

http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VTIl8ZO85Ec

 

Piqûre de rappel ! dans Qui suis-je ? image_19427

http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VTInBZO85Ec

image_19314 dans Qui suis-je ?

Publié dans Qui suis-je ? | Pas de Commentaire »

Mes lectures à travers les âges

Posté par bouquinsprlefun le 15 avril 2015

Mes lectures à travers les âges

Dès les toutes premières histoires, les petites phrases, les petits personnages des mes livres de maternelle et de CP, j’ai commencé à m’intéresser à la lecture.

Je me souviens d’un temps où j’étais super fière, car, avec mon camarade A. nous étions les deux seuls « lecteurs » de la classe 87 à avoir un pouvoir : celui de monter à l’école maternelle et d’aller y lire des histoires à des petits groupes d’élèves. C’était le début du bonheur, une fierté d’aller lire je ne sais quels contes ou histoires de brigands en début d’après-midi. ^^ Eh oui, à cet âge, on lit ce qu’on lit à l’école. On découvre de grannnnds livres trèèèès lourds avec de grannnnnds images, des chiens bleus, des éléphants à carreaux multicolores et des loups à toutes les sauces.

http://www.sljeunesse.fr/site2015/images/Partenaires/Logo-Ecole-des-loisirs.jpg

http://ec56229aec51f1baff1d-185c3068e22352c56024573e929788ff.r87.cf1.rackcdn.com/attachments/large/0/3/1/000479031.jpg

http://a137.idata.over-blog.com/0/41/74/85/Couvertures-bis/afrique-de-zigomar.gif

http://jeunesse.lille3.free.fr/IMG/elmer2_.jpg

Je recevais de superbes livres, dès cette période. J’ai mis le temps à les abandonner au grenier. Je me souviens de l’un de mes préférés, il y avait une montre en 3D dans le livre (la modernité des années 90) et je le lisais et relisais sans me lasser ! haha.

http://www.ecoledesloisirs.fr/php-edl/images/couvertures/19151.gif


http://www.images-booknode.com/book_cover/24/les-trois-brigands-24241-250-400.jpg

Au CP je me souviens de personnages super intéressants : Quenotte la souris, Croco le Crocodile (ouah superbe invention), et Ibis. (présage de la chaîne d’hôtels du même nom ? ok je sors). J’avais reçu le Roman de Renard en version super belle, pour la petite communion je crois. Je me souviens super bien.

Mes lectures à travers les âges dans HEBDO 956511834

Puis, le temps a passé, et j’ai adoré apprendre et illustrer les poésies que nous devions apprendre, par exemple celles qu’on présentait devant la classe lors des « portes ouvertes ». J’ai donc lu des recueils de poésies entiers très tôt, vers le CE2, CM1. (Prévert etc). Ainsi que les contes de Perraut, tous les Martine et blablabla. La Comtesse de Ségur, les malheurs de Sophie, ce genre de choses. Les Bandes dessinées ont attiré mon attention aussi, entre autres Tintin que l’on avait à la maison. Je lisais tous les Disney, les contes de Grimm, les Morgenstern, le Petit Nicolas, Zazie dans le métro etc.

http://jmw93.pagesperso-orange.fr/Livres%20pour%20enfant/Aya%20et%20sa%20petite%20soeur.jpg

http://p9.storage.canalblog.com/90/21/791544/59133091.jpg

http://jmw93.pagesperso-orange.fr/Livres%20pour%20enfant/Arc-en-ciel%20et%20le%20petit%20poisson%20perdu%20pf.jpg

S’ajoutaient les fameuses collections qu’on a tous honte d’avoir lues vingt ans plus tard ^^ Bibliothèques roses, vertes, par exemple … des histoires pour enfants, quoi ! Le club des 5, Fantômette, etc. J’étais FAN mais alors TOTALEMENT FAN des moments de libre en primaire, ceux où tu as le droit d’aller à pas de loups à la bibliothèque, toi toute seule, avec tes fiches à remplir, et d’emprunter des livres. Ah je me régalais totalement. Je prenais toujours trop de livres, mais je les lisais! Je les laissais tomber dans les escaliers avant d’arriver chez Monsieur K., prof de CM2. Je rentrais le sac ouvert tellement il était plein. Je bâclais mon travail, ou je le faisais le plus vite possible, pour accéder à la biblio, ou au bibliobus ! Et puis, dans l’enceinte de l’école a ouvert la bibliothèque municipale. Je vous dis pas je vous dis pas. Si, je vous dis.

http://pochetroc.fr/images/jean-chalopin/inspecteur-gadget-contre-docteur-gang-collection-bibliotheque-rose-cartonnee/2010099575/XY240.jpg

http://enseignants.ecoledesloisirs.fr/sites/default/files/couverture_ecole_des_loisirs/9782211048705.jpg

http://mespremiereslectures.com/IMG/image/Nathalie/LeClubDes5EnPeril1977.jpg

 dans HEBDO

Tous les mercredi matin, je n’avais qu’une hâte, découvrir d’autres livres. Je dépassais tous les « interdits » puisque je fouinais dans les rayons « adultes », à la recherche de nouveaux romans séduisants, aux couvertures attractives, et pas trop longs non plus à ce stade. Exemples : The little house… , Belle et Sébastien, Oui-oui, Jojo Lapin, Candy, Inspecteur Gadget, (GO, GO, Gadget’o'chapeau !!) ouais ouais rigolez. Moi, j’avoue !

http://static.fnac-static.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/5/3/9/9782010167935.jpg

Il y a aussi eu les « Tout l’univers », alors là, ceux-là je les adorais. Je n’ai jamais aimé les sciences mais ces encyclopédies sont d’une richesse infinie. Je faisais des exposés à partir de mes recherches sur les Orques, les fleurs des montagnes ou encore le corps humain, (il était une fois la vie y contribuaient aussi) hihi.

Il existait aussi des petits magasines rouges que l’on achetait lorsque je voulais explorer des thèmes comme l’Antiquité ou la Préhistoire, ils étaient dispo sur un petit manège dans un tabac, vous voyez lesquels ? Au top pour mes exposés !

Vers 10-11 ans, j’ai diversifié mes bases de lecture, profitant de TOUS les supports pour lire! Exemples : Dernières Nouvelles d’Alsace, TV magasine, Tom-Tom et Nana, (abonnée à J’aime lire), ou encore le journal de Mickey, ça ne vous rappelle rien ?

https://jeunesse.bayardweb.com/illustrations/Multimedia/boutiqueJeunesse/JLIN0430.jpg

Et voilà, on était tellement rapidement en 6e, sans s’en rendre compte !

4329234091_13f1ba1cbf_o

11 ans : découverte par ma prof de français d’un livre coup-de coeur qui parlait de Pharaons, du Nil, de pyramides (Tétiki était le personnage principal). J’ai adoré. + le prof d’histoire, mari de la dite prof de français, qui nous parlait Passionnément  (le P était trèèèèès trèèèèès prononcé) de l’Egypte.

S’ensuivirent par exemple « Delphine et Marinette », on était obligés de lire cela mais finalement certaines nouvelles étaient très sympa. Quand on a 11 ans. mdr.

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782070363438.jpg

Horowitz et son Maudit Graal : je n’en retiens rien ! Dommage. Mais bon.

J’ai découvert des bandes dessinées (un indien, ou un petit garçon avec une mèche blonde un peu étonnante) assez tardivement. D’autres ne lisaient que ça au CDI, moi, j’allais directement vers mes rayons préférés.

http://pmcdn.priceminister.com/photo/64219530.jpg

Il y  des romans qui sont hyper prenants dans la vie. Exemples  :

Tom Sawyer

Le Petit Prince

Le Roman de Renard

…..

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/1372/1372977-gf.jpg

Donc, tout au long du collège, je lisais ceux-ci : les Chair de Poule, Fais-moi peur et les Coeur Grenadine. Une copine m’avait prêté des Coeur Grenadine au départ, puis je suppliais pour en recevoir dès que j’avais de bonnes notes. Pire : j’essayais d’avoir des bonnes notes, juste pour accéder à ces lectures !!! De plus, les Chair de Poule étaient tellement géniaux, que je crois que c’est ce qui m’a fait aimer plus tard le roman policier ! Mais vraiment. Car outre les « frissons  » il y avait souvent une histoire policière dedans. En policiers, je lisais encore de petites nouvelles, issues par exemple de séries TV pour les jeunes.

http://pochetroc.fr/images/quin-harkin/coeur-grenadine-destination-sydney/2227729929/XY240.jpg

 Jusqu’à la fin du collège, donc, j’ai lu énormément de policiers, et je me suis ise rapidement aux romans adultes, à commencer par Mary Higgins Clark. Ce que vivent les roses, la Clinique du Docteur H, la Maison du Guet, la Maison du clair de lune, le Renard sont mes préférés, lus depuis cette époque et toujours dans ma bibliothèque. De petits bijoux.

http://a397.idata.over-blog.com/3/33/30/71/10-petits.jpg

J’ai aussi lu quelques Agatha Christie (« Associés contre le crime » et bien d’autres),  Sherlock Holmes (j’adorais ça) : « Le chien des Baskerville » est le plus mémorable pour moi. Je regardais « Jessica Fletcher », « Navarro » ou « Columbo » hahaha et j’étais fan! Les Experts n’étaient pas encore parvenus en France, et franchement je m’éclatais avec de vieux trucs et je l’assume totalement ! Outre les livres, donc, j’ai été accro aux séries, entre autres policières, très, très, tôt ! Je dirai vers 13 ans. Et comme Madame Fletcher, j’ai reçu une machine à écrire avant tout le monde car déjà là, je me prenais pour une romancière !!! mdr. Je réveillais tout le quartier avec mes frappes, j’écrivais tout et n’importe quoi, de petites histoires, des journaux intimes et autres, et à cet âge, on en a du temps libre ! Par contre je ne suis pas devenue populaire (comme Rose dans le film ;-) )

http://a400.idata.over-blog.com/1/08/68/43/Photos/renard.gif

 En fin de compte, j’ai dû lire plus au collège qu’au lycée !!!

Durant des années, je n’ai plus lu autre chose que des policiers. Stephen King, Jack Higgins, Patricia Cornwell, Patricia MacDonald, etc. Et donc, mes préférences pour ces auteurs ne datent pas d’hier !!!

Je m’arrête là pour le moment ! Ca n’est que partie remise.

Et vous, quelles ont été vos lectures les plus marquantes ?

 

 

Publié dans HEBDO | Pas de Commentaire »

Trouvaille du jour

Posté par bouquinsprlefun le 13 avril 2015

Trouvaille du jour dans Chroniques diverses fotolia_livress-300x200

Je viens de trouver un site dont je tairai le nom, mais qui présente une nouvelle manière de lire grâce à Internet : les e-book en illimité.

Enfin c’est ce qui est dit au départ. On s’abonne pour moins de 10 euros (euh juste un peu moins) par mois, et on a accès illimité à certains e-books.

Attention, ce qui est décevant c’est qu’on a accès à 10 e-books en même temps maximum, et dès qu’on en veut d’autres, il faut « rendre les livres » déjà empruntés, comme dans une bibliothèque virtuelle. Mais ça n’est pas terminé ! Parce que malheureusement, ces e-books peuvent être téléchargés sur une tablette précise (K.), ou sur le pc via une espèce de bibliothèque, mais … on ne peut rien en faire d’autre. Je veux dire, pas possible de les garder sur l’ordi, de les télécharger. Enfin, je regarde demain si j’y parviens tout de même…. 

Connaissez-vous cette plate-forme ? Qu’en pensez-vous ? J’ai souscrit pour un mois et j’arrêterai. Je profiterai de deux semaines de congés pour en lire quelques uns. Et vous ???? Quelles réactions ? Je vous donne sur demande le nom du site si cela vous intéresse.

Keep calm and read :-)

 

 

 

Publié dans Chroniques diverses | Pas de Commentaire »

L’hebdo du 8 avril

Posté par bouquinsprlefun le 8 avril 2015

 

L'hebdo du 8 avril dans HEBDO 934796_10151661812865769_1610762660_n-300x225

C’est le printemps. C’est officiel. On est passés à l’heure d’été, et enfin le soleil s’installe, même si parfois les nuits sont encore très froides.

Une semaine en arrière, jour pour jour, il y a même eu une tempête de grêle et de neige !!

 

Arctique

Cette année, il a fait 17 degrés dans l’arctique alors même qu’il faisait plus froid à Paris. Tout est normal, quoi.

 

le_salar_de_uyuni_pour_le_magazine_rendez_vous_en_terre_inconnue_avec_gerard_jugnot_et_frederic_lopez_chez_les_chipayas dans HEBDO

Et on se demande alors :

-quand vais-je pouvoir remplacer mes bottes par mes escarpins préférés qui ont passé tout l’hiver bien au chaud dans leur boite ? Pffff

-quand pourrais-je troquer ma vieille veste d’hiver dont les boutons tombent peu à peu contre mon superbe imper qui me fait donne l’air d’une… femme?

sam_0384-300x59

-c’est pour quand les longues heures de lecture dehors sur une terrasse ? et les randos de cinq heures le dimanche ? (euh non stop là je dérape). Parce que les randos je déteste ça. Ou plutôt, je détestais avant. Maintenant, je subis. Je me plains, mais moins qu’avant. ^^ Je pleure en silence en rentrant. ^^ et là, la saison revient et je vais devoir m’y réhabituer !!

sam_6210-e1428509261134-225x300

-comment ça, il faut travailler ?! corriger les copies, préparer les cours du lendemain, organiser mon agenda, et faire la classe ? mais …. non !!! Je veux profiter des jours qui rallongent et tout faire sauf ça !! alors que mon job, c’était ma passion ! Mais ça, c’était avant !! ^^ changement de priorités!

-comment ça, ma voiture est pleine de pollen ? D’autant que j’y suis allergique. Et qu’il ne pleut jamais quand il le faut, donc direction le garage pour la nettoyer. Quelle corvée pfff.

-comment ça, la piscine va encore augmenter ? mais non !!! pfffff

-comment ça, le mois d’avril c’est à nouveau les vacances scolaires ? ben, mon mois d’avril, il est drôlement long ! ça ne passe pas !!!  et ce n’est pas faute de rêver et préparer les vacances… snif.

 

Ile%20aux%20oiseaux%202

Et avec toutes ces questions existentielles ? Que dire du mois d’avril ?

AVRIL, c’est l’ESPOIR.

C’est tout simplement le renouveau, le printemps, la bonne humeur, l’énergie que nous n’avions plus.

C’est étrange comme la nature pousse, comme les magnolias de la place République, à Strasbourg, sont magnifiques.

Même si c’est éphémère, on renait, on se sent motivé, malgré tout, malgré le quotidien.

LES COULEURS DU MOIS D’AVRIL VALENT TOUT L’OR DU MONDE

https://encrypted-tbn2.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRysx1pl9AdcmxF4TgKiJ9G0_NlMqI6q7HgVsj0M9Nif7rreyjJ

Les levers et couchers de soleil, la musique dans la voiture en rentrant du boulot, les envies d’évasion qui nous font tellement de bien, les apéros chez les copines, les soirées à discuter à la maison, tout donne de l’énergie.

On puise dans le soleil les forces, les rêves, les bonnes ondes pour les emmagasiner autant qu’on peut, on se couche avec une bonne fatigue mais avec des étoiles plein les yeux. Voilà ce que j’aime en ce mois d’avril. Et vous ?

sam_0321-300x96

Publié dans HEBDO | Pas de Commentaire »

CONCOURS !!! Gagnez Les fantômes d’Eden de Patrick Bauwen

Posté par bouquinsprlefun le 8 avril 2015

Concours numéro 4 !

Tentez de gagner

« Les fantômes d’Eden » de P. Bauwen, superbe

roman, à l’occasion des 200 « J’aime » de ma page

Facebook !

CONCOURS !!! Gagnez Les fantômes d'Eden de Patrick Bauwen dans Romans sam_6292-e1428326741634-225x300

 

ATTENTION, pour participer, il vous faut :

-aimer ma page Facebook

https://www.facebook.com/bouquinsprlefun/

-me dire en commentaire de ce post quel article de

mon blog vous avez préféré

-partager ma page FB en mode public et y notifier

au moins deux de vos amis

-une chance de plus si vous publiez un lien de ce

concours sur votre blog littéraire ! Je vérifie tous

les liens.

-attendre le tirage au sort du DIM 22 NOVEMBRE


 BONNE CHANCE A TOUS ! QUE LE SORT VOUS SOIT

FAVORABLE !!!

 

 

 

Quatrième roman de P. Bauwen, auteur français, sorti en octobre 2014 , ce roman est à lire absolument !

630 pages, 85 chapitres de bonheur !

En guise de résumé :

Il était une fois, en Floride,

cinq ados partis à l’aventure.

Ils vous feront rire. Pleurer. Frissonner.

Mais ce qu’ils affronteront les changera à jamais.

Et l’un d’ex sera assassiné.

C’est sur ce crime que j’enquête.

…parce que le mort, c’est moi.

Un mélange d’ambiances, de styles, d’environnements, une histoire passionnante avec des retours dans l’enfance du narrateur, des histoires de fantômes, d’envie de vengeance, de nouvelle vie…

J’ai adoré à la fois l’histoire, l’ambiance, les mystères que l’on dévoile petit à petit.

C’est l’histoire d’un type qui veut changer de vie. Il fonce à travers les Etats-Unis, atterrit au Wyoming, et décide de s’y installer arrow-10x10 dans Romans policiers pour reprendre sa vie en mains, reprendre goût à la vie et revenir en forme chez lui, dans le sud.

En apprenant à le connaître, le lecteur va être totalement pris au jeu : il va découvrir son enfance, comment il a connu ses deux meilleurs amis, dans quel coin il vivait, ce qui s’y passait, et des légendes sur la ville d’Eden, notamment avec le cimetière où il s’est rendu étant enfant, cimetière hyper effrayant.  L’atmosphère est tellement bien décrite que l’on s’y croirait. Descriptions précises mais pas trop longues, rythme, changements passé/ présent et également alternance vie d’avant/ nouvelle vie rendent le style très particulier. Mais on arrive très bien à suivre.

SPOILER :

Petit à petit, au fur et à mesure que le personnage, Paul, revit, se remet en forme, se ressource en pleine nature, on comprend de plus en plus ce qui a perturbé sa vie lorsqu’il était jeune.

On y découvre qu’une de ses camarades, Sarah, qu’il aimait tant, lui avait à l’époque raconté une histoire. Une histoire qui le concernait de très près.

On se représente bien la maison de Sarah, totalement hors du réel, dans un cadre très mystérieux, et on veut en savoir plus sur cette Sarah et sur les liens entre elle et Paul.

Se mêlent à cela une ambiance un peu spéciale, très spirituelle, avec des histoires d’indiens, d’attrapes-rêves, et d’une nouvelle amitié de Paul avec un habitant des environs, à qui il enseigne la lecture notamment à l’aide d’une tablette ! Drôle de modernité sur fond de « Into the wild » !

D’autre part, j’ai eu un sentiment de « déjà vu » comme par exemple avec Zodiaque ou Dolmen en raison de ces amitiés étant enfants, amitiés dont le personnage principal n’est pas revenu indemne. Comme un secret qui ne se dévoilera que tardivement dans le livre, mais c’est tout l’intérêt.

Ce qui est super sympa, c’est cette façon de mener l’enquête alors que je n’ai pas du tout pensé que ce livre était un policier! On s’interroge mais le mystère est dévoilé petit à petit sous forme de souvenirs, de retours dans le passé et de rencontres dans le présent. C’est très bien fait, très malin !

Il y a aussi un aspect philosophique sur la vie, sur les combats à mener dans la vie, puisque Paul parvient à se sauver la vie, en menant un énorme combat pour être en bonne santé. Le combat, c’est maigrir. Ca me rappelle quelqu’un… moi. Il fait du vélo pour renaître, et est méconnaissable, ce qui lui permet de revenir incognito chez lui après transformation !

Enfin, je conclurai par le fait que tout le monde rêverait de revenir après sa mort, d’observer les proches et de comprendre ce qu’il n’a pas compris, ce qui fait de ce roman un petit bijou, complexe et à la fois si réel qu’il en devient hyper attrayant et qu’on a envie, nous aussi, de partir au bord du lac afin de s’y ressourcer !

Extrait :

« Ce que l’on trouve dans la boite en fer

Mot écrit à la main, encre bleu ciel, sur une feuille de cahier d’écolier à grands carreaux.

Date inscrite sur la feuille : mardi 5 septembre 1978.

« Paul Becker, arrête de me jeter des bouettes en papier dans le dos pendant la classe. Depuis la rentrée tu racontes que c’est Cameron et Jerry, mais je sais parfaitement que c’est toi. Arrête sinon je le dis à mon père. Sarah L. »

SES AUTRES ROMANS  : L’oeil de Caine, Seul à savoir, et Monster.

J’ai hâte de les découvrir. Et vous ?

Publié dans Romans, Romans policiers | 20 Commentaires »

Mes lectures du moment

Posté par bouquinsprlefun le 6 avril 2015

Mes lectures du moment dans Chroniques diverses sam_6292-e1428326741634-225x300

Ma lecture du moment.

Résumé :
« Il était une fois, en Floride,
cinq ados partis à l’aventure.
Ils vous feront rire. Pleurer. Frissonner.
Mais ce qu’ils affronteront les changera à jamais.
Et l’un d’eux sera assassiné.
C’est sur ce crime que j’enquête.
… parce que le mort, c’est moi. »

J’ai reçu ce roman en cadeau et j’adore. Non seulement car on m’offre rarement des livres, mais parce que les gens qui m’en offrent me connaissent profondément, cernent ma personnalité et parviennent à me surprendre et à me faire très, très plaisir !!
Très bientôt, un article sur ce roman.

 Livre de Pâques : Adepte de R. Finn

Il n’a pas l’air super gourmand, celui-là ?

sam_6291-300x225 dans Chroniques diverses

Publié dans Chroniques diverses | Pas de Commentaire »

Divergente 3 de Veronica Roth

Posté par bouquinsprlefun le 1 avril 2015

Divergente 3 de Veronica Roth dans Romans allegiant-300x226

Résumé :

Après la chute des factions, une nouvelle dictature, menée par Evelyn Johnson, la mère de Tobias (Quatre), s’est mise en place. Beatrice Prior et ses amis refusent de s’y soumettre et, suivant des Loyalistes, un groupe de fidèles aux factions qui s’opposent à la dictature, ils quittent l’enceinte de la ville où ils ont toujours vécu. Ils y découvrent le Bureau, un organisme chargé de contrôler les implantations, qui sont des villes comme celle de Tris, où ont été placés les individus aux gênes rendus déficients à cause de manipulations génétiques, pour qu’ils deviennent avec le temps des divergents, des êtres dépourvus de toute déficience ( des GP, Gènes Purs ). Cependant, Tris et ses amis se rendent rapidement compte que le chaos de l’extérieur est divisé en deux clans : les Génétiquement Purs, qui ont droit aux plus hauts postes et aux privilèges, et les Génétiquement Déficients, qui sont écartés de la société et presque traités comme des fous incapables d’émettre un raisonnement humain. Tris décide de se battre pour rétablir la justice et sauver ce qui peut encore l’être…

 

Mon avis :

Sorti en mai 2014 en France, ce tome 3 est vraiment bien écrit. A lire absolument, si vous avez vu les films et lu les deux premiers.

J’ai découvert Divergente après Hunger Games et je ne regrette pas du tout d’avoir lu le Tome 3 (sachant que je n’ai pas encore lu les deux premiers et qu’il me tarde de lire le Tome 0, oui, vous avez bien lu, il existe un Tome O qui retrace la vie de « Quatre » dans le livre). J’ai hâte de le découvrir, il recense peut-être des trésors cachés, et je trouve que c’est une excellente idée.

Je sais ce que certain(e)s vont dire : On ne lit pas un livre après avoir vu le film.

D’autres vont plutôt penser : c’est toujours ma vu de lire les livres à l’origine des films les plus populaires, juste pour dire ‘on l’a lu’ alors que ce n’est pas le cas. Ou encore qu’on est trop influencé(e) par les médias, par la sortie des films, qui ne sont pas du tout conformes aux livres.

Et ces gens-là auraient raison. En partie.

Parce que si vous lisez le livre, sans voir le film (le 3 ne sort pas en France avant 1 an) vous pourrez me dire qu’il a été vraiment intéressant et qu’il contenait vraiment du suspense. Qu’il était à la fois énergisant, émouvant, entraînant, addictif.

Donc, l’histoire de Divergente. Petit retour en arrière.

Divergente, c’est un monde particulier. Au début de la série, on découvre un monde divisé en plusieurs factions, selon les caractères ou les relations sociales. Ils vivent dans une même ville, une immense ville terriblement bien décrite. Certains sont généreux, d’autres justes, d’autres encore sont érudits, etc.  L’auteur invente des personnages auxquels on s’attache systématiquement ! Je dis ça souvent quand je lis, mais pour cette saga, on est transporté par les personnages, ils sont hyper charismatiques, hyper importants. Tris, (Béatrice) est une fille coincée entre la faction de ses parents, ceux qui donnent leur vie au service des autres, vivent une vie très simple et très stricte, et entre ses envies, sa soif de liberté, de nouvelles expériences, d’aventures trépidantes. A 16 ans, chaque adolescent doit choisir son futur, parmi quelques uns possibles. Pour cela, on fait passer un test : chacun doit surmonter ses plus grandes peurs. Il s’agit d’une simulation par injection ! Si, si ! Et Tris s’avère très forte, vraiment très forte et… différente. D.I.V.E.R.G.E.N.T.E . Tris va devoir mener plusieurs combats, contre elle-même, contre des puissances bien fortes par rapport à elle, et dans des conditions assez affreuses. Un mélange de réalisme et de fiction va donner un cocktail explosif, totalement nouveau, incomparable à d’autres livres. Il s’agit d’une aventure sans précédent, d’un monde à part, bref, superbe création.

Le Tome 3

J’ai décidé avec hâte de lire le Tome 3 juste après avoir vu le film Divergente 2 en 3D.

Le film était juste fantastique, mais alors vraiment. D’abord de par le contexte, l’environnement. Les différents personnages vont par exemple vivre dans une faction un peu hippie sur les bords,puis chez les sans-faction, etc. Les décors, donc. Le scénario aussi. Superbe adaptation, sans doute. Car au fur et à mesure du film, on se demande si le personnage évolue dans la fiction ou la réalité, surtout lors des simulations où il doit combattre ses peurs. Kate Winslet a été juste parfaite dans cet épisode. Le rôle de méchante comme dans le film « Le liseur » par exemple, où elle joue une horrible femme SS qui a été à l’origine de centaines de meurtres, lui va si bien.  Le décor est grandiose, en 3D on s’y croirait, maisons en feu avec des proches dedans, etc. Moi qui n’aime pas les films d’espionnage, de guerre ou autres, j’ai vraiment apprécié. 

http://api.ning.com/files/YkmP9nutIoL92-3Hr8HHrTP-m-ngP*DBER2JKAVDEFynhDj3pUcXGmHTwtB4NzmF5qI*IMZjUC7Ca4WF8VwEt9Rg5qSIRfdu/1373997101000XXXDIVERGENTMOVjy08201307161812_4_3.jpg

fichier pdf divergente-t.3.pdf

Enfin le Tome 3.

On y découvre de nombreuses zones inexploitées auparavant. Par exemple, ce qui rend le livre vivant, c’est qu’on comprend bien des choses sur la famille de Quatre (oui, c’est son nom) et la famille de Tris. On a peur qu’ils soient de la même famille, parce qu’on veut qu’ils finissent ensemble. Il y a aussi la mort de nombreux personnages dont un très important. Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette personne meure, bien que dans le second film elle meure presque et ressuscite par miracle et avec l’aide de complices.

8-affiches-personnages-pour-Divergente-2-L%E2%80%99Insurrection dans Romans dont on a produit le film

              Quatre : « De quoi ai-je besoin, moi, pour surmonter mes peurs ? Je dois leur refuser le pouvoir de me dominer. [...] me rappeler que je suis plus fort qu’elles. »

Le Tome 3 est pour moi plus profond, il se démarque car on y explique des tas de choses : l’origine et le nom de la ville, les autres villes appelées « Implantations », la différence entre les divergents et les autres personnes, etc. Il y a quelque chose du Truman Show aussi, comprendront ceux qui liront. C’est un peu un monde virtuel, dans la télé-réalité, mais avec bien plus de complexité. Les choses sont amenées délicatement, grâce à des scènes très réalistes. Je le trouve plus réaliste que le second volet. C’est un dénouement superbement raconté. On rencontre de nouveaux personnages, les liens se tissent, des liens du sang se retrouvent, et on comprend le présent grâce au passé, notamment avec la découverte du journal de la mère de Tris.

            Page 40 : « Jusqu’à ce qu’une personne compte assez dans ma vie pour que ma plus grande peur soit de la perdre. Je n’ai plus besoin de revivre mes peurs. Désormais, je dois seulement essayer de les vaincre. »

Ce qui est spécifique à ce Tome 3, aussi, c’est combien il fait réfléchir. Par exemple, sur ce que l’on fait de nos propres peurs et nos propres angoisses, comment on les gère, comment on les combat. On peut réfléchir aux peurs de chacun et se demander si on lutte contre elles ou si on les fuit. Il y a aussi des messages subtils, par exemple sur la création du monde dans lequel on vit, la mixité sociale, la guerre des clans, le fait que finalement chacun ait une part de loyauté, sincérité, altruisme etc. Le fait que les « non-divergents » soient classés parmi la population la plus basse sur l’échelle sociale. Alors qu’autrefois les divergents étaient persécutés. Le fait que finalement ce sont nos choix et non nos parentés qui déterminent notre vie. Le cloisonnement en factions, et les amitiés entre factions, permettent de réfléchir sur les mélanges des genres, la tolérance, l’acceptation de la différence. Sur les caractères, la divergence ! C’est finalement un peu une réflexion philosophique que l’on retire après lecture. Et j’adore cet aspect. C’est ce que je préfère dans le livre. Outre les scènes de violence (et c’est vraiment très soft pour le Tome 3), de « revenge » et autres, la trame est très bien menée et c’est ce qui donnera un film d’exception, je n’en doute pas. 

         Fichier:Tris Divergente Promo 12.jpeg

               Enfin, pour les amoureux de lecture, on peut citer : « J’ai l’impression qu’en lisant ce livre, je pourrais accomplir un retour en arrière et remonter toutes les générations de l’humanité jusqu’à la première ; que je pourrais participer à quelque chose d’infiniment plus grand et plus ancien que moi.  » A vous de découvrir qui dit cela et à propos de quel livre !!! A vos marques, prêt ? Lisez. 

Et merci de votre visite ! N’hésitez pas à laisser vos commentaires.

 

Publié dans Romans, Romans dont on a produit le film | 2 Commentaires »

 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous