• Bienvenue à tous les lecteurs !

    Bienvenue à tous les lecteurs !

  • Visites

  • Catégories

  • Agenda

    janvier 2015
    L Ma Me J V S D
        fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Que vous soyez lecteur ou auteur, ce site est fait pour vous

    Vous trouverez des articles sur mes lectures, mais aussi de nombreuses chroniques, des hebdos, des photos de ma bibliothèque et mes piles à lire. Je cherche à promouvoir les jeunes écrivains en devenir mais aussi à débattre sur les best-sellers...
    J'ai écrit deux romans, n'hésitez pas à aller faire un tour sur le site Edilivres
    http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VYMjWka85Ec
    http://www.edilivre.com/l-enquete-espagnole.html#.VYMjeUa85Ec
    Je me ferai un plaisir de vous dédicacer ces petits livres!

  • Pages

  • Fils RSS

  • Instagram

    Suivez-nous

  • Accueil
  • > Archives pour janvier 2015

Mots d’excuses – Les parents écrivent aux enseignants de Patrice Romain

Posté par bouquinsprlefun le 11 janvier 2015

Mots_d_excuse_Les_parents_ecrivent_aux_enseignants

Je fais une parenthèse avec ce livre plus « divertissant » qu’à lire en détails.

Pour ma part, je n’ai fait que le feuilleter et j’y retournerai avec plaisir.

Si la forme est étonnante, le fond l’est encore plus, puisque l’on peut y lire de nombreuses phrases insolites, à peine croyables. 

J’ai trouvé très astucieux de réécrire les mots avec toutes les fautes d’orthographe, déjà car c’est plus « réaliste » mais surtout

car je déteste lire les gens qui font des fautes (gens dont je fais partie tout de même !). Je trouve insupportable de lire, dans les 

journaux, les réseaux sociaux, les petits mots des collègues sur un casier, ou encore dans les voeux du jour de l’an de la proprio,

de nombreuses erreurs d’orthographe !

Alors certes, j’en fais beaucoup, mais c’est chez les autres qu’on les remarque, évidemment ! Pour ma part je pense avoir des

bases solides, depuis mes premières « dictées préparées » avec examen strict et minutieux du « bled », jusqu’à maintenant,

en passant par la rédaction d’un mémoire rigoureusement relu et re-relu ! D’autre part, chez soi, soit on ne voit pas les fautes,

soit on doute et on écrit toujours tel mot de la même manière (faux bien sûr). Ou alors, on a juste et on ne sait pas l’expliquer.

C’est mon cas, alors que je suis enseignante. Allez savoir…

Donc, je n’ai fait que feuilleter ce livre, car je pense qu’on peut s’y plonger lorsqu’on a 10 minutes dans les transports, ou entre

deux activités, afin de se distraire ou se divertir.

La forme : organisation très bien faite, et surtout, titres très très utiles et subtiles, avec jeux de mots à gogo, très bon titres

de mots pour ma part ! J’ai adoré cet aspect.

Le fond : alors là j’ai été assez stupéfaite. Non pas parce que je ne m’attendais pas à tant de surprises, ou « d’exagération » dans

les mots, mais parce que j’ai eu du mal à y croire. Moi qui connais un peu la réalité du terrain, (j’ai participé à plusieurs services

de Vie Scolaire en collèges, j’ai fait des stages en écoles primaires, maternelles et même auprès d’adultes), j’ai peu de souvenirs

de mots aussi surprenants…

Donc, ce sont des mots écrits par les parents, adressés à des enseignants. Oui, mais pas seulement des mots d’excuse, comme

le dit le titre. Selon moi, de nombreux mots sont des plaintes, complaintes, demandes d’entretiens psychologiques, ou sos !

Cela rend le livre amusant, certes, mais j’ai eu du mal à me dire « Ah, ouais, c’est le papa de Untel qui a écrit ça » tellement

cela sonne faux. Je suis donc très partagée. En tant qu’enseignante, je trouve cela assez peu crédible de recevoir des mots

si forts, si détaillés, si énormes dans leur forme et leur fond, dans le caractère « sans-gène » et expressif de ces mots. Les parents

sont loquaces, certes, mais à la maison, autour d’un dîner. Et pas face à un carnet de correspondance…

Peut-être est-ce parce que je suis prof, je ne trouve pas cela très crédible et même si le style est amusant, j’ai peu ri

en lisant ces mots. C’est pourquoi je n’ai fait que survoler quelques pages.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Publié dans Chroniques diverses | Pas de Commentaire »

No et Moi de D. De Vigan

Posté par bouquinsprlefun le 11 janvier 2015

9782253124801

Cette histoire semble bouleversante pour plusieurs raisons. Une jeune adolescente rencontre une femme dans la rue. Tout les oppose. L’une vit entourée de ses parents, suit une scolarité banale, elle se prénomme Lou.
L’autre vit dans la rue et a un caractère bien trempé. C’est No.

A la manière de Lou, le lecteur va se plonger dans un monde inconnu, mais réaliste. Le quotidien d’une jeune fille exclue du système social, économique, politique, à des années lumière de nos préoccupations quotidiennes. No est présentée, à travers le roman, comme une jeune fille à la carapace robuste, et pourtant bien plus sensible qu’elle ne veut le laisser paraître. Un passé complexe, des habitudes de vie hors du commun pour une jeune fille de son âge, des activités de survie, et bien sûr d’errance.

Lorsque Lou entreprend de préparer un exposé pour ses cours, et de s’intéresser plus à elle, No laisse peu à peu Lou rentrer dans sa vie, dans sa tête… et ce n’est que le début d’une relation faite de hauts et de bas, à la manière des montagnes russes…

 

Ce roman est vraiment bouleversant, vivant, fait vibrer le lecteur. Non seulement car le style, les descriptions, la narration sont bien construits, mais aussi car il a quelque chose de poétique, de philosophique. En effet, le fait de découvrir No permet à Lou de mieux se découvrir elle-même. Des secrets de famille persistent, elle se sent différente, et découvre combien le monde des sans abris et surtout de No est différent. Elle est à part, et découvre un monde encore bien plus mystérieux, difficile, sensibilisée par la jeune fille qui, déterminée à retourner dans la société, se bat pour revivre. Revivre comme les autres. Retrouver un quotidien.. peut-être pas si rose qu’il n’y paraît.

Au niveau de l’écriture, du style, des descriptions, des dialogues, on est vraiment alerte, dans l’attente de savoir quel sera le sort de la jeune No et les conséquences sur la vie de Lou, l’adolescente heureuse et entourée. On ressent vraiment une connexion entre elles, malgré les incertitudes causées par la vie des sans domicile fixes, les incertitudes du caractère de No. Le caractère imprévisible, sans main mise sur elle, sans contrôle, sans aucune promesse; ces facteurs-là vont permettre au lecteur de réellement s’identifier à la jeune Lou. On se pose les mêmes questions : Que va-t-elle devenir ? Va-t-elle plonger dans les dérives de l’alcool, la drogue, la prostitution ? Quelles solutions de l’Etat, de la société, pour refaire surface ? Quelle vision des individus sur son sort ? sur les causes de cette situation, sur sa volonté, sa motivation à retrouver une vie normale ? Qu’est-ce qu’une vie normale ? Jusqu’où va la nécessité d’aider son prochain ? De quel droit laisse-t-on des gens dormir dans la rue, mourir dans la rue,  sans autre contact que des regards de mépris, de dédain, de « Bien fait pour eux » ?
Ce livre dénonce un fait de société sérieux, la montée de l’individualisme de notre société mais aussi le fait que les valeurs se perdent : liberté, égalité, fraternité… solidarité, fierté, humilité, …. où sont passées ces valeurs aujourd’hui ?

 

 

 

 

Résumé : Elle avait l’air si jeune. En même temps il m’avait semble qu’elle connaissait vraiment la vie, ou plutôt qu’elle connaissait de la vie quelque chose qui faisait peur.
Adolescente surdouée, Lou Bertignac rêve d’amour, observe les gens, collectionne les mots, multiple les expériences domestiques et les théories fantaisistes.
Jusqu’au jour ou elle rencontre No, une jeune fille a peine plus âgée qu’elle. No, ses vêtements sales, son visage fatigue, No dont la solitude et l’errance questionnent le monde. Pour la sauver, Lou se lance alors dans une expérience de grande envergure menée contre le destin.
Mais nul n’est à l’ abri.

Delphine de Vigan vit à Paris. Son précédent roman, « Un soir de décembre » (Lattès 2005), a reçu un bel accueil critique et public. « No et moi » est son quatrième livre.

Publié dans Romans, Romans dont on a produit le film | Pas de Commentaire »

Un avion sans elle de M. Bussi

Posté par bouquinsprlefun le 5 janvier 2015

un-avion-sans-elle

Bonsoir à tous. Je viens de finir le livre de M. Bussi « Un avion sans elle ». Juste pour partager mes impressions… C’est l’histoire d’un bébé de quelques jours, unique rescapé d’un crash d’avion,dont on recherche la véritable identité. Un juge tranche et ce bébé,une fille, grandira sous l’identité qu’on lui aura attribuée.Mais deux familles se battent pour avoir sa garde. …

J’ai trouvé le texte agréable à lire, même si on a du mal à entrer dans l’histoire, un peu longue je trouve. On a la vision d’un personnage avec lequel on s’identifie rapidement, un détective dont on découvre le journal, tenu secret jusqu’aux 18 ans de la fille. Le journal est en fait l’enquête de ce détective, appelé « Grand Duc ». Ce détective est particulièrement attaché à l’enquête et à ses « victimes », et fait prendre part à l’enquête.

Le lecteur se mêle à l’enquête, presque comme un participant, car le journal est très bien écrit. Suspense, questionnements, enquête bien ficelée et découverte des détails petit à petit, le symbole de la libellule,  bref une enquête comme j’aime… on grandit avec la jeune fille, et on a plusieurs visions différentes au fil du temps. D’abord, Grand Duc, ensuite, la jeune fille, et Marc, autre personnage important, qui « poursuit » l’enquête de Grand Duc.

Je ne veux pas tout dévoiler mais juste vous conseiller de le lire, si vous aimez Bussi, ou si vous appréciez en tout cas les aventures, pas seulement policières, mais tout simplement les bons romans. Dans les 500 pages, dévoré en 3 soirées.

Bonne continuation et à bientôt

 

Résumé : Lyse-Rose ou Emilie? Quelle est l’identité de l’unique rescapé
d’un crash d’avion, un bébé de trois mois? Deux familles,
l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue
la paternité de celle que les médias ont baptisée Libellule. Dix-
huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert
le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière
lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du
quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du
Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le
lecteur est entraîné dans une course haletante jusqu’à ce que
les masques tombent. Hasards et coïncidences ne sont-ils que
les ricochets du destin? Ou bien quelqu’un, depuis le début,
manipule-t-il tous les acteurs de ce drame?

 

Publié dans Romans, Romans policiers | 2 Commentaires »

Welcome, Bienvenue, Welcome !

Posté par bouquinsprlefun le 5 janvier 2015

Welcome, Bienvenue, Welcome ! dans Qui suis-je ? 10942493_948502188507142_7260822489288667218_n

BIENVENUE DANS MON UNIVERS DE LECTURE ET D’ECRITURE

 

 

LIRE

Passionnée de lecture et d’écriture depuis… le CP, écrivant histoires, nouvelles, journaux intimes ou

romans sans cesse et lisant au maximum même en négligeant mon sommeil, j’ai toujours été vraiment

accro à ces milliers de mots rassemblés en livres ! (Vous trouverez dans la catégorie Romans un post sur

« Mes lectures à travers les âges » pour plus d’infos.

Tout d’abord, j’ai énormément lu durant le collège, romans divers découverts grâce à des profs, ou encore

mes premiers livres en Allemand et Anglais! J’ai découvert par exemple Agatha Christie en Anglais

lorsque je suis partie en avion pour la première fois. 11h de vol, bien remplies grâce à « Dix petits nègres ».

D’autre part, Mary Higgins Clark était mon auteur préférée, j’ai acquis la plupart de ses romans et je les

adore. La Maisonarrow-10x10 Qui suis-je ? Mes romans publiés dans Qui suis-je ? du guet est mon préféré, mais ceux qu’elle écrit actuellement sont… une tuerie !!

J’ai écrit deux romans et j’aurai adoré devenir journaliste ou écrivain (et en vivre).L’écriture permet une

infinité de solutions (ne me parlez pas de maths sur ce coup-là!) et permet de s’évader, de s’aventurer où

on veut, de sortir de son quotidien parfois terne et ennuyeux.

J’ai toujours adoré les bibliothèques, médiathèques, notamment celles de la fac, et j’aurais adoré faire

encore quelques années d’études, rien que pour lire !!!!! notamment en langues étrangères et sciences de

l’éducation, des domaines vastes, infinis. J’ai lu beaucoup de psychologie, sociologie, et tout ce qui

touche à l’éducation, j’ai lu plus de 100 livres pour réaliser mon mémoire de fin d’études sur les difficultés

scolairesarrow-10x10. La reproduction, Bourdieu, Elias, Pinell, Prairat, pour ne citer qu’eux.  J’en ai gardé quelques

uns, sur la violence scolaire, le rapport au savoir ou autres, car je les apprécie vraiment, je ne peux pas

m’en séparer ! Attachement sentimental. ^^ 

Les bibliothèques et médiathèques sont des lieux chargés d’histoire, j’aime leur atmosphère, j’aime

imaginer les pensées des gens qui y étudient ou qui y lisent. J’aime regarder en douce les titres de leurs

livres et me faire cette pensée : « Ah, tiens, il faudra que je l’emprunte » même si parfois je ne suis même

pas inscrite dans ces établissements !!! J’aime le silence, et le bruit des bibliothèques.

J’aime quand je me dis « tourne les pagesarrow-10x10 sans bruit, ça dérangerait ta voisine de table ».

Je n’aime pas quand on me dit

« Madame, il est 19h50, on va fermer » et retourner dans la froideur de la ville, de force, après un

après-midi fantastique plongée dans un nouveau roman. J’aime les bouquins d’occasion. J’aime les

résumés de livres dans les grands magasins. J’aime le 20 minutes que je passais des heures à lire avant

d’aller à la fac, puis à faire les mots croisés et horoscopesarrow-10x10 avec ma bande de potes de l’époque.

J’aime tout lire !

Actuellement, je lis beaucoup de romans policiers ainsi que les thrillers, autres que la chanson de M.

Jackson (même si j’adore la musique aussi!).  J’essaierai de varier les genres dans mes chroniques, mais

ne m’en voulez pas si je tends vraiment trop vers les policiers!

 

En 2015 j’ai pris un plaisir immense en lisant par exemple Maxime Chattam (ses thrillers mais pas ses

fantastiques), Patrick Bauwen dont il faut que je me procure « L’oeil de Caine, c’est une question de vie ou

de mort), Valentin Musso que je trouve admirable, et bien sûr Coben, Graham, Higgins Clark, Grisham,

Connelly, Conolly, ou encore Thilliez, Giebel, Jo Nesbo, Adler Olsen, Minier, et bien d’autres.

 

Alors voilà, bienvenue sur ce site, j’espère y lire des commentaires, y partager des impressions et bien sûr

débattre sur certains auteurs et certains livres, sachant que je suis totalement débutante et que j’ai hâte

d’en apprendre toujours plus sur la littérature et de transmettre ma passion notamment aux plus jeunes.

 

 

ECRIRE

Comme dit précédemment, depuis toute jeune, j’aime écrire, j’aime tout écrire. Rédacs, dictées, puis

petites nouvelles, journaux intimes, chansons, j’ai toujours adoré ça. Bref j’ai publié deux romans, je

précise qu’ils ont été écrits en grande partie l’été de mes 16 ans, donc en fin de Seconde, en 2003. J’ai

donc des circonstances atténuantes ^^ Ils ont été publiés en 2009. Je vous les dédicace avec plaisir ;-) ))))

Ca serait cool que vous les commandiez, je précise que je ne les ai même pas écrit pour les publier !

Une de mes amies avait publié un super recueil de poèmes (avec un qui d’ailleurs m’était destiné et que

j’adore) ;’) X-tel :-)

httparrow-10x10://www.chapitre.com/CHAPITRE/fr/BOOK/leisser-christelle/a-fleur-de-moi,18581508.aspx  

et c’est parti de là, je n’avais pas du tout pensé réussir à les publier mais c’était fait rapidement !

EDILIVRES est un super éditeur et je vous défie de lire le max d’auteurs sur ce site !

Nombreux ont du talent !!!! Donc voilà,  même si ces livres me paraissent totalement dépassés ou dénués

d’importance (eh oui j’ai grandi et ils ne me plaisent plus), ils font partie de ma vie! Et finalement je suis

fière de les avoir dans ma bibliothèque, ça parait irréel au début. J’en ai d’autres sur le feu mais j’essaie

d’écrire plus dans le qualitatif que dans l’instant comme c’était le cas pour les premiers.

 

image_19314

Résumé 1 :

L’enquête espagnole pourrait raconter un fait divers. Mais le lecteur s’identifiera
rapidement à ses personnages principaux, notamment à Laurie et ses amis, qui,
concernés par la mystérieuse disparition de leur amie pendant un séjour à
l’étranger, se retrouvent à rechercher sa trace à divers endroits aussi atypiques
qu’étranges…
Amis lecteurs, plongez sans modération dans cet ouvrage, le suspense et les
histoires policières seront au rendez-vous !

 

  http://www.edilivre.com/auteurs/melanie-griesmar-1617.html

 

 

 

Résumé 2

image_19427

Cette nouvelle évoque quelques moments du quotidien d’une jeune femme

hésitante, un peu perdue,

qui a vécu des moments difficiles, et qui va rencontrer son âme sœur, un jeune

homme trop parfait pour être réel, peut-être trop parfait pour elle…

Une question de confiance vous invite à suivre une jeune femme qui se verra

confrontée à des petits tracas et de grands bonheurs… qu’elle aura du mal à

supporter. A travers cette nouvelle, l’auteur apporte un regard tendre et

bienveillant sur la femme d’aujourd’hui, stressée et amoureuse, travailleuse et

passionnée. Mais plus encore que cela, l’auteur se penche sur la question du

bonheur, qui dans notre société, apparaît comme un poids difficile à porter.

Lectrices ou lecteurs, n’attendez plus pour découvrir Une question de confiance

  http://www.edilivre.com/une-question-de-confiance.html#.VPYF3eFvBEd

 

 

Voici un lien de ma page Facebook

mise à jour régulièrement et proposant des concours !

https://www.facebook.com/bouquinsprlefun

Pseudo Instagram, Booknode ou MyLibraryOnline, Babelio, Livraddict :

BOUQUINSPRLEFUN

Nouveauté : Je suis inscrite sur Tweeter sous le même pseudo !!!

A vos clics les collègues blogueurs ! 

En tout cas je vous souhaite la bienvenue et j’espère que vous vous

sentirez bien sur mon blog ;)


 

Publié dans Qui suis-je ? | 2 Commentaires »

12
 

Stephanie durieux |
La Ronde Des Mots |
Metaphysique |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lasortie
| Famillerecompose
| Coincescheznous